Al-Ahram Hebdo, Livres | A la recherche de la miséricorde

  Président
Abdel-Moneim Saïd
 
Rédacteur en chef exécutif
Hicham Mourad
  Conseiller de la rédaction
  Mohamed Salmawy

Nos Archives

 Semaine du 29 septembre au 5 octobre 2010, numéro 838

 

Contactez-nous Version imprimable

  Une

  Evénement

  Enquête

  Dossier

  Nulle part ailleurs

  Invité

  Egypte

  Economie

  Monde Arabe

  Afrique

  Monde

  Opinion

  Société

  Arts

  Livres

  Littérature

  Visages

  Environnement

  Voyages

  Sports

  Vie mondaine

  Echangez, écrivez



  AGENDA


Publicité
Abonnement
 
Livres

Nouvelles . Dans Pardon et paix retrouvée, Maryclaire Beuchat Shannon présente des drames humains faits de cruauté mais se terminant par une rémission.

A la recherche de la miséricorde 

Ce n’est guère des récits mélodramatiques, même s’ils sont marqués par une grande douleur et démontrant la fragilité de l’être humain. Il est pris dans un tourbillon et même le quotidien le plus anodin n’est pas exempt de ce mal. Mais l’écrivaine parvient à chaque fois dans ces récits qui ne seraient guère en rapport avec des personnes ou des fais réels à vaincre la haine « cette vilaine qui traîne derrière elle tant de désespoir et de maladies chroniques ». Des fictions qui sont nées de son imagination, mais où tout un chacun pourrait se retrouver ou trouver des proches, ou bien les suivre dans les rubriques de faits divers ou autres. Le défi le plus important reste justement le pardon. S’agit-il d’une conception réelle ou d’un mythe idéaliste ? Evidemment, c’est le souhait de Mme Beuchat Shannon. Elle qui vit entre l’Egypte et la Suisse et qui connaît différentes mentalités orientale et occidentale, dans son livre elle voyage même jusqu’en Amérique laine, tente de vivre ces difficultés et de les dépasser. Une catharsis s’en suit dans chaque récit. Ce qui distingue l’auteure, c’est surtout son écriture simple de tous les jours qui correspond au thème. Un mal quotidien, il n’appartient ni à la tragédie au sens classique ni au drame romantique, mais souvent à des perversions de tous les jours. Et sans vouloir donner des leçons, elle tente de sortir des dédales du mal. C’est une connaissance de l’être humain. D’ailleurs, sa dédicace est claire : « A tous ceux qui arpentent avec foi acceptation et amour, le chemin menant au sommet, à l’accessible pardon ! ». L’auteure, étant thérapeute et masseuse, a eu une sensibilité à l’égard de ces drames et difficultés en plus du sens de l’observation. Elle a la vocation de guérir et avec sa plume, elle présente un univers difficile mais avec tout l’espoir du pardon .

Ahmed Loutfi

Retour au sommaire

 

Maryclaire Beuchat Shannon,

Pardon et paix retrouvée, éditions Baudelaire.

 




Equipe du journal électronique:
Equipe éditoriale: Névine Kamel- Howaïda Salah -Thérèse Joseph- Héba Nasreddine
Assistant technique: Karim Farouk
Webmaster: Samah Ziad

Droits de reproduction et de diffusion réservés. © AL-AHRAM Hebdo
Usage strictement personnel.
L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la Licence

de droits d'usage, en accepter et en respecter les dispositions.