Al-Ahram Hebdo, Finance |
  Président Abdel-Moneim Saïd
 
Rédacteur en chef Mohamed Salmawy
Nos Archives

 

Contactez-nous Version imprimable

  Une

  Evénement

  Enquête

  Dossier

  Nulle part ailleurs

  Invité

  Egypte

  Economie

  Monde Arabe

  Afrique

  Monde

  Opinion

  Société

  Arts

  Littérature

  Visages

  Environnement

  Voyages

  Sports

  Vie mondaine

  Echangez, écrivez



  AGENDA


Publicité
Abonnement
 

Marchés en bref

Flashs

Egyptair. Un nouveau Boeing 777-300ER a rejoint la flotte d’Egyptair. Le plus gros biréacteur long-courrier de l’industrie aérienne effectue dorénavant des vols entre Le Caire et Londres. La version ER (Extended Range) de Boeing choisie par Egyptair garantit des économies de grande échelle, donc l’amélioration de la compétitivité de l’entreprise. Egyptair a enregistré un chiffre d’affaires qui a dépassé 500 millions de L.E. en 2009.

Immobilier. La société Orascom pour le développement, basée en Suisse, va se lancer dans un projet de construction de logements économiques sur un terrain de 2,5 millions de m2 en Roumanie. Il s’agit du premier projet pour la société en son genre hors de l’Egypte. Orascom détient 70 % du projet qui devra compter 33 000 unités.

Fonds d’Abou-Dhabi. Le cheikh Ahmad bin Zayed, administrateur délégué du fond, le plus grand fonds souverain du monde et le frère du président des Emirats arabes unis, est porté disparu depuis le 26 mars suite à un accident d’avion au Maroc. Le fonds, créé en 1976, possède des actifs estimés entre 500 à 700 milliards de dollars.

Pétrole. La société française Total a révélé s’être mise d’accord avec le Qatar pour réaliser des investissements communs en Afrique de l’Ouest dans des projets de production. La valeur des investissements prévus n’a pas été révélée. Un porte-parole de Total a dit que 8 % de la production de la société provient du Qatar.

Fer. Une succursale en Algérie de la société ArcelorMittal, plus grand producteur mondial de fer, a présenté une plainte à la société algérienne de géophysique, l’accusant d’avoir négligé son offre de construction de pipelines pour un contrat de 140 000 de dollars. Cela malgré une loi algérienne donnant la priorité aux produits fabriqués sur le marché local, même si leur coût de production dépasse de 15 % les produits importés.

Devises (L.E.)
0r (L.E.)
Pétrole

au 29/03

au 29/03
au 29/03

1 US$ = 5,5 L.E.
1 Euro = 7,35 L.E.
1 £ sterling = 8,2 L.E.

Or 24 = 193,70 L.E.
Or 21 = 169,50 L.E.
Or 18 = 145,28 L.E.

New York = 76,80 US$
Londres = 80,64 US$
Opep = 78,98 US$

 

Le chiffre

17

Tel est en milliards de L.E. le montant nécessaire pour appliquer le nouveau système d’assurance médicale selon des déclarations du ministre égyptien de la Santé, Hatem Al-Gabali, devant le Conseil consultatif. Selon une étude élaborée pour le ministère, il faudra que le budget allouée à la santé passe de 13 milliards de L.E. en 2009/2010 à 30 milliards. Ce qui remet en doute une récente application de la loi qui devrait étendre la couverture de l’assurance médicale.

Geste non mesuré

La banque égyptienne Misr a menacé le groupe Lakah de suspendre l’accord de rééchelonnement des dettes que les deux parties avaient signé en mai 2009 à l’ambassade égyptienne à Londres. Cela à cause des déclarations de l’homme d’affaires insolvable Rami Lakah, président du groupe, dans lesquelles il a prétendu avoir remboursé en cash la totalité de sa dette due à la banque et qui dépasse les 700 millions de L.E. Ce que la banque a nié dans un communiqué diffusé dans les différents médias, en précisant que le rééchelonnement de la dette de Lakah devra prendre quelques années. La banque n’a pas voulu révéler plus de détails sur l’accord par respect de la confidentialité des comptes bancaires.

 




Equipe du journal électronique:
Equipe éditoriale: Névine Kamel- Howaïda Salah -Thérèse Joseph
Assistant technique: Karim Farouk
Webmaster: Samah Ziad

Droits de reproduction et de diffusion réservés. © AL-AHRAM Hebdo
Usage strictement personnel.
L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la Licence

de droits d'usage, en accepter et en respecter les dispositions.