Sommet Arabe de Syrte

Des airs de déjà-vu

Il s’est terminé sans résultat notable, ni mesure importante pour résoudre le problème palestinien, bien qu’il ait été placé sous le signe de l’appui à la résistance de Jérusalem. Pour se rattraper, les dirigeants ont promis une réunion extraordinaire.

 

 

 

La laissée-pour-compte

Jérusalem, la Ville sainte, de plus en plus sous la poigne d’Israël. Les dirigeants arabes semblent bien incapables de lui apporter du soutien à moins d’une nouvelle commission qui vient de s’ajouter à d’autres toujours inopérantes.

 

 

 

La fuite en avant des régimes arabes

Les différends entre Arabes ne font que s’approfondir, signe d’une faiblesse chronique.

 

 

 

Sous la tente de Kadhafi

« Je suis le doyen des dirigeants arabes », c’est ainsi que le colonel Kadhafi se présente et ne manque pas d’y insister lors des sommets arabes. Il choque mais donne de l’éclat à des réunions souvent de pure forme.

 

 

 

« La balle est dans le camp israélien

Hicham Youssef, porte-parole de la Ligue arabe, affirme que l’organisation panarabe va adopter des mesures concrètes pour répondre à la colonisation israélienne de Jérusalem-Est. Entretien.