Al-Ahram Hebdo, Egypte | Plusieurs rencontres prévues
  Président Abdel-Moneim Saïd
 
Rédacteur en chef Mohamed Salmawy
Nos Archives

 Semaine du 31 mars au 6 avril 2010, numéro 812

 

Contactez-nous Version imprimable

  Une

  Evénement

  Enquête

  Dossier

  Nulle part ailleurs

  Invité

  Egypte

  Economie

  Monde Arabe

  Afrique

  Monde

  Opinion

  Société

  Arts

  Idées

  Littérature

  Visages

  Environnement

  Voyages

  Sports

  Vie mondaine

  Echangez, écrivez



  AGENDA


Publicité
Abonnement
 
Egypte

Moubarak. Après trois semaines en Allemagne il s’est fait opérer de la vésicule biliaire, le président est rentré samedi en Egypte. Dès le mois d’avril, son emploi du temps s’annonce chargé.

Plusieurs rencontres prévues

Tout était en place en ce samedi 27 mars pour accueillir le chef de l’Etat. Une passerelle équipée d’un escalier mécanique a été placée pour assurer la descente du président de son avion à l’aéroport de Charm Al-Cheikh. Au sol et sur le long tapis rouge installé pour l’occasion, une nuée de hauts responsables du gouvernement s’étaient rangés en file indienne. Il y avait le ministre de la Défense, Hussein Tantawi, de l’Intérieur, Habib Al-Adeli, de la Culture, Farouk Hosni, des Finances, Youssef Boutros-Ghali, de la Coopération internationale, Fayza Aboul-Naga, ainsi que les chefs des forces armées et les dignitaires religieux, le nouveau cheikh d’Al-Azhar, Ahmad Al-Tayeb, et le pape Chénouda III des coptes. Moubarak apparaît en compagnie de son épouse Suzanne Moubarak, l’air fatigué. Il emprunte l’escalier mécanique et serre la main aux responsables un à un. On note cependant l’absence du premier ministre, Ahmad Nazif, et du chef de la diplomatie, Ahmad Aboul-Gheit, tous deux en Libye pour assister au sommet arabe de Syrte. Le chef de l’Etat a pris un hélicoptère de sa clinique d’Heidelberg vers l’aéroport de Baden-Baden pour ensuite rejoindre Charm Al-Cheikh. Moubarak s’était rendu le 6 mars en Allemagne, il a subi une ablation de la vésicule biliaire et le retrait d’un polype du duodénum. Moubarak avait alors délégué ses pouvoirs présidentiels au premier ministre, Ahmad Nazif.

Ses médecins en Allemagne affirment qu’il devra avoir une période de convalescence de deux semaines avant de reprendre ses activités. « Le président a complètement récupéré des effets de l’intervention chirurgicale pratiquée il y a exactement trois semaines », a déclaré le chef de l’équipe médicale qui a opéré le président, Markus Buechler, dans un bulletin de santé retransmis depuis Heidelberg par la télévision égyptienne. « J’ai toutefois recommandé que le président poursuive sa convalescence chez lui au cours des prochaines semaines, avant de revenir graduellement à une activité normale », a ajouté Buechler, saluant la volonté, la détermination et l’humanité du chef de l’Etat. Le retour du président Moubarak s’est déroulé dans le calme. Le président a demandé à ce que les journaux et la télévision s’abstiennent de publier les messages de félicitations adressés à son encontre après la réussite de l’opération. Le chef de l’Etat devrait donc reprendre ses activités au mois d’avril. Les 2 et 3 mai prochains, il rencontrera son homologue français, Nicolas Sarkozy, au Caire pour parler de l’Union pour la Méditerranée, du Darfour et des relations bilatérales. Durant l’été, il devrait effectuer un voyage aux Etats-Unis il s’entretiendra avec le président Barack Obama. Le retour du président a mis fin aux spéculations sur sa santé durant les trois dernières semaines. La télévision officielle avait diffusé le 16 mars les premières images d’un président amaigri dans sa chambre d’hôpital, alors que les rumeurs sur son état de santé ne cessaient de circuler.

Trois jours plus tard, de nouvelles images le montraient apparemment en meilleure santé, téléphonant depuis l’hôpital et examinant des documents avec son chef de cabinet, Zakariya Azmi. « Cela a été difficile », disait-il au téléphone en riant, visiblement en référence à l’opération. Dès le retour du président, la Bourse du Caire est repartie à la hausse après avoir à un moment chuté dans un climat marqué par des interrogations persistantes sur son état.

Chérif Ahmed

Retour au sommaire

 




Equipe du journal électronique:
Equipe éditoriale: Névine Kamel- Howaïda Salah -Thérèse Joseph
Assistant technique: Karim Farouk
Webmaster: Samah Ziad

Droits de reproduction et de diffusion réservés. © AL-AHRAM Hebdo
Usage strictement personnel.
L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la Licence

de droits d'usage, en accepter et en respecter les dispositions.