Al-Ahram Hebdo, Egypte | La recherche d’une nouvelle vie
  Président Abdel-Moneim Saïd
 
Rédacteur en chef Mohamed Salmawy
Nos Archives

 Semaine du 29 juillet au 4 août 2009, numéro 777

 

Contactez-nous Version imprimable

  Une

  Evénement

  Enquête

  Dossier

  Nulle part ailleurs

  Invité

  Egypte

  Economie

  Monde Arabe

  Afrique

  Monde

  Opinion

  Société

  Arts

  Idées

  Littérature

  Visages

  Environnement

  Voyages

  Sports

  Vie mondaine

  Echangez, écrivez



  AGENDA


Publicité
Abonnement
 
Egypte

Aménagement. Banlieue industrielle dégradée devenue gouvernorat à part, Hélouan a beaucoup à faire pour retrouver l’élégance d’antan.

La recherche d’une nouvelle vie

Hélouan, on pourrait l’affirmer, a un double héritage. Le plus lointain est celui d’être une verdoyante et élégante banlieue. Le plus proche est celui d’être une zone industrielle et une cité ouvrière. Les dernières années ont témoigné d’une vraie décadence et négligence. Aujourd’hui, elle se présente comme un gouvernorat à part entière et se met à la recherche de sa gloire perdue. C’est ce qu’affirme Fatma Khattab, directrice du projet des jardins botaniques et qui s’occupe en particulier du jardin botanique créé en 1917 par un aristocrate Zulfaqar Ali pacha. Le parc japonais est modelé sur le style d’Extrême-Orient avec plusieurs statues de bouddha qui jalonnent les sentiers ... Avant le début des travaux de restauration, le parc était devenu un dépotoir public et il fallait recréer sa richesse architecturale et artistique en partie démolie ou disparue.

La transformation en gouvernorat de la banlieue  de Hélouan date d’un peu plus d’un an. Le problème chronique de la pollution, notamment à cause de la prolifération des fabriques de ciment, vient naturellement en tête des soucis des responsables du nouveau gouvernorat. La création d’espaces verts est une nécessité vitale pour les habitants de Hélouan. Une dizaine de parcs payants sont fréquentés par les visiteurs à la recherche d’une promenade en plus des jardins publics ouverts à tous les habitants.

« Deux parcs publics avaient été récemment transformés en station de microbus. Le contraire s’est produit après la création du nouveau gouvernorat : une ancienne station de bus a été convertie en parc », a affirmé un habitant.

Pour les services d’entretien, les parcs comptent sur les tickets de visite payés par les visiteurs qui varient entre 1 et 2 L.E. Or, selon les responsables du parc japonais, le nouveau gouverneur envisage l’allocation d’une partie du budget au maintien des parcs publics. « Le gouvernorat dispose d’un budget correct grâce aux taxes collectées des cimenteries et des industries de fer et d’acier. Si les responsables sont vraiment sérieux dans leur entreprise, ils peuvent facilement consacrer des sommes valables pour la création et l’entretien de parcs », souligne la responsable du parc.

« Depuis que Hélouan est devenue la capitale d’un nouveau gouvernorat portant son nom, nous avons senti un changement au niveau de l’installation des poteaux électriques sur la corniche et l’asphaltage de la principale avenue à l’entrée de la ville. Un changement de moindre importance s’est fait sentir au niveau de la propreté, mais en somme j’ai tendance à croire que l’on s’intéresse plus à ce qui représente la façade », confie Ola Ibrahim, une habitante.

Mais les efforts pour augmenter les espaces verts ne se sont pas encore accompagnés d’un effort similaire au niveau de la propreté des rues de la ville. Autour du parc japonais, les rues avoisinantes ne reflètent pas une telle transformation. Les responsables du nouveau gouvernorat parlent d’un « lourd héritage » : Le gouvernorat du Caire avait signé un contrat avec une compagnie syrienne de propreté, laquelle a exploité à fond les privilèges que ce contrat lui accorde. « C’est une affaire de quelques mois avant que le gouvernorat naissant ne se libère de ce contrat désavantageux », espère un fonctionnaire local sous couvert de l’anonymat.

May Atta

Retour au sommaire

 




Equipe du journal électronique:
Equipe éditoriale: Névine Kamel- Howaïda Salah -Thérèse Joseph
Assistant technique: Karim Farouk
Webmaster: Samah Ziad

Droits de reproduction et de diffusion réservés. © AL-AHRAM Hebdo
Usage strictement personnel.
L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la Licence

de droits d'usage, en accepter et en respecter les dispositions.