Al-Ahram Hebdo, Economie | Au bonheur des surfeurs
  Président Abdel-Moneim Saïd
 
Rédacteur en chef Mohamed Salmawy
Nos Archives

 Semaine du 29 juillet au 4 août 2009, numéro 777

 

Contactez-nous Version imprimable

  Une

  Evénement

  Enquête

  Dossier

  Nulle part ailleurs

  Invité

  Egypte

  Economie

  Monde Arabe

  Afrique

  Monde

  Opinion

  Société

  Arts

  Idées

  Littérature

  Visages

  Environnement

  Voyages

  Sports

  Vie mondaine

  Echangez, écrivez



  AGENDA


Publicité
Abonnement
 
Economie

Internet. Les sociétés de portables égyptiennes ont récemment lancé la connexion sans fil par modem USB, à laquelle les fournisseurs traditionnels ont répondu par une baisse de moitié du prix des abonnements. Les internautes ne peuvent être plus satisfaits.

Au bonheur des surfeurs

Internet sur la plage, Internet prépayé, téléchargements gratuits et rapides ... Les internautes ne peuvent être plus satisfaits. Les trois opérateurs de téléphonie mobile inondent en effet le marché de leurs offres alléchantes. Mobinil, Vodafone et Etisalat ont récemment intensifié les campagnes publicitaires pour la connexion à Internet par modem USB à haut débit et sans fil. C’est Etisalat, l’opérateur le plus récemment arrivé sur le marché, qui a déclenché la compétition il y a quelques mois.

Le lancement de ce nouveau service a cependant suscité l’inquiétude des fournisseurs d’accès à l’Internet sur le marché égyptien comme TE Data (propriété de Telecom Egypt, opérateur de lignes fixes), Link (partiellement détenue par Mobinil), Raya Holding (majoritairement détenue par Vodafone) ainsi que EG Net et NileOnLine acquise récemment par la société de portable émiratie Etisalat. Est-ce un nouveau chapitre de « la destruction créative ? », où une nouvelle invention en remplace complètement une autre plus ancienne ? Pour le moment, ce qui est évident c’est que ce service pourrait réduire les parts de marché des grands fournisseurs traditionnels d’accès à l’Internet ADSL. Sans pourtant la réduire à néant. « La connexion par modem USB à l’Internet m’a beaucoup aidé à accomplir mes tâches sans aucune entrave, tout en pouvant me déplacer », souligne Tamer Hassan, homme d’affaires et investisseur en Bourse qui a opté pour le modem USB Etisalat. Pour lui, cette connexion est la plus rapide avec une bonne couverture dans tous les gouvernorats d’Egypte, mais elle est un peu plus chère. Hassan assure que ce service à haut débit ne peut en aucun cas remplacer celui connecté à une ligne fixe, car « celle ci est plus stable et permet de télécharger des informations à moindre coût », précise-t-il. Mohamad Abdel-Razeq, responsable de la communication chez Vodafone, partage la même idée que Hassan et assure que les deux services sont plutôt complémentaires : « Personne ne peut se passer de l’un ou de l’autre », souligne-t-il.

Cette connexion Internet à haut débit sans fil présentée par Etisalat a séduit de nombreux clients, bien que la compagnie émiratie soit récente sur le marché égyptien. Cette demande accrue sur l’Internet haut débit a incité la société à acquérir deux plus petits, EG Net et NileOnLine. De son côté, Tamer Zanati, directeur général chez Etisalat Misr explique que la stratégie d’expansion de la société « est de présenter de nouveaux services et systèmes de paiement ». Par ailleurs, pour ne pas perdre leur clientèle, les fournisseurs traditionnels d’Internet à haut débit (ADSL) ont tous offert de doubler la capacité de téléchargement au même prix d’abonnement mensuel depuis début juillet.

De sa part, Abdel-Razeq souligne que sa société détient la plus grande part de marché pour ce service avec 2,5 millions d’utilisateurs, soit 0,2 % du marché de l’Internet. Ce chiffre va augmenter puisque « Vodafone présentera à ses clients qui achètent le modem USB des offres gratuites pour utiliser Hotmail et Google ». Il souligne que Vodafone vise à travers l’expansion de cette activité compenser la perte de 5 % de sa part de marché dans la téléphonie portable, qui atteint actuellement 42,3 % (contre 49 %), après l’arrivée du troisième opérateur Etisalat, en mai 2008. 

Modèle européen

En fait, les trois principaux opérateurs de portables estiment que le marché du portable est plutôt saturé avec un taux de pénétration de plus de 40 %. Ils trouvent en revanche que les services relatifs à la 3G sont une réelle opportunité à saisir. Ce qui a poussé Mobinil, la première société de portable en Egypte avec une part majoritaire de 47,1 %, à présenter des offres réduisant de 50 % le prix du modem USB, ainsi qu’un rabais de 50 % sur l’abonnement au service de l’Internet à haut débit prépayé. Mobinil espère ainsi accroître sa part très faible qui ne dépasse pas les 500 000 clients par rapport à 2,5 millions pour Vodafone et un million pour Etisalat.

Des déclarations de Mobinil ont aussi laissé croire qu’elle voulait acquérir Link. « Afin de pouvoir présenter les mêmes ensembles d’offres, tout comme ses concurrents, chacun de nos concurrents a acquis un fournisseur d’ADSL pour devenir un groupe présentant à la fois l’Internet ADSL et la 3G », assure Eskandar Chalabi, président de Mobinil. Mobinil et Link sont partiellement détenues par Orascom Telecom Holding. Karim Bichara, PDG de la société Link n’a pas nié une possible vente : « La société Link étudie, au cours des deux mois à venir, une offre de fusion. L’acquéreur pourra éventuellement n’être autre que Mobinil », déclare-t-il, en ajoutant que Link détient 38 % du marché bien qu’elle soit arrivée deux ans plus tard que TE Data. Cette dernière pense rejoindre un des grands groupes de telecom pour profiter d’un ensemble d’offres ainsi que de nouveaux investissements. Cette tendance d’après Amr Al-Alfi, chef du département des recherches auprès de la banque d’investissement CI Capital, sera sans doute appliquée par les trois sociétés de portable pour réaliser une complémentarité des services. Les sociétés locales ont donc recours au modèle européen, comme la société italienne de ligne fixe et portable Wind, détenue par l’homme d’affaires égyptien Naguib Sawirès. En somme, elles auront à attendre impatiemment le lancement de la licence du deuxième réseau de ligne de téléphonie fixe, pour saisir cette opportunité.

Dahlia Réda

Retour au sommaire

 




Equipe du journal électronique:
Equipe éditoriale: Névine Kamel- Howaïda Salah -Thérèse Joseph
Assistant technique: Karim Farouk
Webmaster: Samah Ziad

Droits de reproduction et de diffusion réservés. © AL-AHRAM Hebdo
Usage strictement personnel.
L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la Licence

de droits d'usage, en accepter et en respecter les dispositions.