Al-Ahram Hebdo, Dossier | L’Italie de Lippi est de retour
  Président Morsi Attalla
 
Rédacteur en chef Mohamed Salmawy
Nos Archives

 Semaine du 17 au 23 juin 2009, numéro 771

 

Contactez-nous Version imprimable

  Une

  Evénement

  Enquête

  Dossier

  Nulle part ailleurs

  Invité

  Egypte

  Economie

  Monde Arabe

  Afrique

  Monde

  Opinion

  Arts

  Livres

  Littérature

  Visages

  Environnement

  Voyages

  Sports

  Vie mondaine

  Echangez, écrivez



  AGENDA


Publicité
Abonnement
 
Dossier

Football. Après deux années de galère et une décevante performance lors de l’Euro 2008, l’Italie revient sur la scène grâce au rappel de Marcello Lippi.

L’Italie de Lippi est de retour

Marcello Lippi est de retour pour restaurer la dominance des champions du monde, et la Coupe des confédérations sera sa grande scène. « Je n’ai pas eu de grandes occasions pour avoir de longs regroupements avec mes joueurs. C’est une très bonne chance pour nous afin de nous préparer à la Coupe du monde et de travailler sur la structure de l’équipe et sa stratégie. La dernière fois que j’ai eu les joueurs pour une si longue période, c’était avant la Coupe du monde 2006, et je pense qu’on a réalisé de bons résultats », a déclaré Lippi. En effet, depuis le triomphe de l’Italie en 2006, la sélection a été en pleine galère sous la houlette de Roberto Donadoni, qui a présenté une très pâle figure de l’Azzurri en Euro 2008. On peut déjà sentir un progrès au niveau des résultats, vu que les Italiens n’ont plus perdu de matchs officiels depuis le retour de Lippi.

Il a même pu égaler le record mondial d’invincibilité de 31 rencontres consécutives avant de s’incliner, il y a quelques semaines, face au Brésil dans un match amical 2-0. Son organisation défensive est la plus solide du monde avec une moyenne de 0,58 but concédé par match lors des qualifications à la Coupe du monde 2006. Le technicien expérimenté fait toujours confiance à son ancienne garde, à savoir Luca Toni, Andrea Pirlo, Fabio Cannavaro, Gennaro Gattuso et Gianluca Zambrotta.

Apparemment, il compte sur eux pour un second cycle de vie qui se terminera après le Mondial d’Afrique du Sud. Mais il a aussi fait appel à certains jeunes éléments tels que le défenseur de l’Inter Milan, Davide Santon (18 ans), l’attaquant prometteur de Villarreal (Esp) Guiseppe Rossi (22 ans) qui est perçu pour être le nouveau Roberto Baggio, et le milieu de Fiorentina, Riccardo Montolivo. L’Azzurri est très motivé pour effacer la mauvaise impression laissée lors de l’Euro et prouver qu’ils sont toujours les champions du monde. « Nous sommes tous très prêts physiquement et techniquement et il nous faudra prouver que nous sommes toujours les champions du monde. Cette compétition est une très bonne chance pour que les  gens nous voient à l’épreuve face aux meilleures équipes du monde, surtout le Brésil, car nous voulons prendre notre revanche de la dernière défaite. J’espère que nous allons les rencontrer en finale pour les battre et prouver que ce n’était qu’un  faux pas », a déclaré Zambrotta à quelques jours de la compétition. Sur papier, l’Italie possède actuellement l’une des meilleures générations de son histoire avec un effectif solide et complet. Dans les buts, il y a le géant gardien Gianluca Buffon qui a beaucoup fait la différence par ces incroyables réflexes et certaines parades héroïques. La légendaire défense italienne sera menée par Cannavaro, le meilleur joueur du monde en 2006, Giorgio Chiellini perçu pour être le nouveau Paolo Maldini et sur les flancs, il y aura Zambrotta et Fabio Grosso. Le milieu sera orchestré par le meneur Pirlo avec Gennaro Gattuso, Montolivo et Mauro Camoranesi, et en attaque Daniele De Rossi, le nouveau prince de Rome, évoluera aux côtés de la tour Luca Toni (voir encadré). Cette Coupe des confédérations, qui est d’ailleurs la première de l’histoire de l’Italie, sera une bonne occasion pour Lippi afin de tester sa  nouvelle combinaison à 12 mois de la grande mise en scène.

Karim Farouk

Les 23 Italiens

Gardiens
Gianluca Buffon (Juventus), Marco Amelia (Palermo), Morgan de Sanctis (Galatasaray, Tur).

Défenseurs

Davide Santon (Inter Milan), Fabio Grosso (Lyon, Fra), Giorgio Chiellini (Juventus), Fabio Cannavaro (Juventus), Nicola Legrottaglie (Inter Milan), Alessandro Gamberini (Fiorentina), Gianluca Zambrotta (AC Milan).
Milieux

Simone Pepe (Udinese), Gennaro Gattuso (AC Milan), Andrea Pirlo (AC Milan), Angelo Palombo (Sampdoria), Riccardo Montolivo (Fiorentina), Andrea Dossena (Liverpool, Ang), Mauro Camoranesi (Juventus).
Attaquants
Luca Toni (Bayern Munich, All), Alberto Gilardino (Fiorentina), Vicenzo Iaquinta (Juventus), Fabio Quagliarella (Udinese), Guiiseppe Rossi (Villarreal, Esp), Daniele De Rossi (AS Roma).

Retour au sommaire

 

Toni, le pilier


Bien qu’il ne soit pas dans sa meilleure forme, Luca Toni (32 ans) est un pilier essentiel dans la sélection d’Italie, et le sélectionneur Marcello Lippi, qui le connaît très bien d’ailleurs, l’a convoqué pour la compétition. Avec un physique de 193 cm de taille et 88 kg de poids, le numéro 9 de l’Azzurri est une vraie terreur aux défenseurs. Il est imposant dans la surface, dans le jeu aérien et étrangement balle au pied aussi, en addition à un sens de but incontournable.
C’est exactement ce qu’il faut pour les champions du monde qui comptent sur la précision d’« Il Bomber » (le lanceur de bombes) pour concrétiser les quelques chances qui s’offrent, vu la tendance et la réputation assez défensives de la sélection. Toni est le fruit d’un long, mais constant effort. Le fer de lance d’Italie a passé les premières années de sa carrière dans des clubs de deuxième ou troisième division, tels que Modena (1994-1996), Empoli (1996-1997), Fiorenzuela (1997-1998), Lodigiani (1998-1999) et Trévise (1999-2000). Il n’a joué en série A que lorsqu’il avait 23 ans avec Vicenza en 2000, et ce n’est qu’en 2004 qu’il a été détecté par les grands clubs et est allé exploser à Palerme en affichant une performance impressionnante de 30 buts en 35 matchs avec Palerme.
Il fut convoqué par Lippi en sélection A propulsant sa carrière à une autre dimension puisqu’il a remporté la Coupe du monde 2006, décrochant aussi le titre de Soulier d’or européen en 2006 avant d’aller terrifier l’Allemagne avec la Bayern Munich, en 2007, remportant le titre de championnat, coupe et titre de meilleur buteur. Mais cette saison, ces statistiques souffrent d’une baisse considérable. Il est toujours le meilleur buteur de la Bayern avec 18 buts toutes compétitions confondues (contre 39 la saison dernière) et n’a marqué qu’un seul but avec l’Azzurri, sans compter une décevante performance en Euro 2008. « C’était une saison très difficile pour moi. Notre défaite en Coupe d’Europe et puis la défaite de la Bayern en Europe et en championnat national ont gravement affecté mon niveau. Mais tout cela est derrière moi maintenant et je me prépare à un nouveau défi maintenant », dit-il. Et bien qu’il y ait une grande concurrence entre lui, Alberto Gilardino et Guiseppe Rossi pour mener l’attaque, Lippi a tranché le débat en misant sur son grand attaquant. Pour Toni, la Coupe des confédérations sera la chance idéale pour rebondir.

Focus

Né le 26 mai 1977 à Pavullo Nel Frignano.
Nationalité : Italienne.
Taille : 193 cm.
Poids : 88 kg.
Poste : Attaquant.
Clubs : Bayern de Munich (D1 All, 2007), Fiorentina (D1 Ita, 2005-2007), Palerme (D1 Ita, 2004-2005), Brescia (D1, Ita, 2001 - 2004), Vicenza ((D1 Ita, 2000-2001), Trévise (D2 Ita 1999 - 2000), Lodigiani (D3, 1998-1999), Fiorenzuola (D3 Ita, 1997-1998), Empoli (D2 Ita, 1996-1997), Modena (D3 Ita, 1994-1996).

Sélections :
44 sélections, 16 buts.

Palmarès

Champion du monde 2006.
Champion d’Allemagne 2008.
Vainqueur de la Coupe du monde 2008.

Distinctions

Meilleur  buteur du championnat d’Italie en 2006.
Soulier d’or d’Europe 2006.

 




Equipe du journal électronique:
Equipe éditoriale: Névine Kamel- Howaïda Salah -Thérèse Joseph
Assistant technique: Karim Farouk
Webmaster: Samah Ziad

Droits de reproduction et de diffusion réservés. © AL-AHRAM Hebdo
Usage strictement personnel.
L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la Licence

de droits d'usage, en accepter et en respecter les dispositions.