Al-Ahram Hebdo, Dossier |
  Président Morsi Attalla
 
Rédacteur en chef Mohamed Salmawy
Nos Archives

 Semaine du 17 au 23 juin 2009, numéro 771

 

Contactez-nous Version imprimable

  Une

  Evénement

  Enquête

  Dossier

  Nulle part ailleurs

  Invité

  Egypte

  Economie

  Monde Arabe

  Afrique

  Monde

  Opinion

  Arts

  Livres

  Littérature

  Visages

  Environnement

  Voyages

  Sports

  Vie mondaine

  Echangez, écrivez



  AGENDA


Publicité
Abonnement
 
Dossier

Football. La sélection nationale a perdu 3-4, face à son homologue brésilienne lundi en Coupe des confédérations. Malgré cette défaite, les Pharaons peuvent rêver d’une qualification.

Les Pharaons ont brillé

Combien de buts l’Egypte va-t-elle encaisser lors de sa rencontre face au Brésil à l’occasion de la rencontre d’ouverture du groupe B de la Coupe des confédérations ? Telle était la grande question chez les observateurs et les fans égyptiens tout au long de la semaine qui a précédé la rencontre.

Les réponses ont été variées : entre les pessimistes qui ont favorisé la sélection brésilienne pour une large victoire à 6 buts d’écart et les optimistes qui prévoyaient une victoire logique du tenant du titre de la compétition avec une différence de 3 buts.

Ces pronostics sont basés sur le grand écart qui existe entre les deux sélections, favorable systématiquement pour les coéquipiers de Kaka. De même, la piètre performance de la sélection nationale face à l’Algérie (1-3), à une seule semaine du coup d’envoi de la Coupe des confédérations, a fait penser à une défaite humiliante des Pharaons contre le Brésil.

Mais contrairement à tous les pronostics, le Free State à Bloemfontein a connu une excellente performance de la part de la sélection nationale. Malgré leur défaite difficile 3-4, les Pharaons ont vraiment séduit et sont apparus comme un rival de taille pour une sélection brésilienne terrifiante. C’est à la dernière minute de la rencontre que Kaka a concrétisé un penalty suite à la main fatale d’Ahmad Al-Mohamadi, exclu à la même minute, offrant ainsi une victoire très difficile au tenant du titre de la compétition.  

Les Pharaons ont séduit en dépit de leur maladresse

En effet, les hommes de Hassan Chéhata ont fait un très beau match. Malgré un but décevant à la 5e minute de la rencontre grâce au meneur de jeu de la sélection brésilienne Kaka, qui a profité de son grand talent et de la maladresse de la défense égyptienne. L’attaquant de Dortmund, Mohamad Zidan, a rapidement réagi en marquant le but d’égalisation à la 9e minute. Un but surprenant pour tous ceux qui ont suivi le match, surtout que la majorité d’entre eux ont vu après le but de Kaka un remake de la rencontre Espagne-Nouvelle-Zélande (5-0).

Mais trois minutes après le but de Zidan, c’était le tour de Luis Fabiano qui a profité une autre fois de la maladresse de la défense égyptienne en marquant le second but du Brésil. Malgré ce but, les Pharaons étaient calmes sur le terrain et ont essayé d’égaliser le score. Mais le défenseur brésilien Juan trompait une autre fois la défense égyptienne, très hésitante dans les airs, en marquant le 3e but à la 37e minute de la rencontre.

En dépit de ces buts, les double champions d’Afrique n’ont pas baissé les bras. L’entrée d’Ahmad Eid Abdel-Malek (51e min) a redynamisé les Pharaons. Il n’a pas marqué, mais deux ou trois dribbles dangereux ont quand même libéré ses coéquipiers. Mohamad Chawqi a réduit le score d’une frappe lointaine et puissante (54e), une minute avant la seconde égalisation de Zidan.

Ce dernier a été sélectionné « Homme de la rencontre » par le groupe des études techniques de la FIFA, favorisé au meneur du jeu du Brésil Kaka, récemment transféré au Real Madrid avec une somme de 65 millions d’euros. « C’était un match très important pour nous, nous les avons un peu trop respectés en première mi-temps, deux erreurs nous ont coûté les deuxième et troisième buts. Mais en seconde période, nous avons avancé ensemble. Le coach nous a remobilisés en nous disant qu’il ne fallait pas avoir peur, que le foot africain était capable de rivaliser avec les grandes équipes. Nous avons alors montré que nous n’allions pas donner le match comme ça. Nous méritions un point, mais malheureusement, nous avons encaissé ce penalty en fin de match, c’est comme ça ... », explique Mohamad Zidan.

Ce dernier a eu raison de se lamenter, car ce penalty a privé l’Egypte d’un point mérité.

 

Les 2 équipes à égalité

Les statistiques de la rencontre révèlent que les deux équipes étaient presque égales. 17 tirs pour le Brésil dont 12 cadrés contre 12 pour l’Egypte dont 6 cadrés. 5 corners pour le Brésil contre 3 pour l’Egypte. La possession du ballon était en faveur de l’Egypte qui a réalisé un taux de possession de 52 contre 48 pour le Brésil.

« Nous admirons le Brésil, nous aimons le voir jouer, et c’était le premier match entre le Brésil et l’Egypte (en sélection A). Alors en première mi-temps, nous avons fait quelques erreurs, qui nous ont coûté des buts. Nous étions stressés de jouer contre une telle équipe. Mais en seconde période, nous étions remontés, nous avons même plus tenu le ballon qu’eux. Malheureusement sans succès », confie Chawqi Gharib, entraîneur de la sélection.

 

La fragilité de la défense

Il faut avouer que la sélection a joué un grand match mais il faut préciser que la défense égyptienne reste encore très fragile.

Le niveau médiocre des défenseurs égyptiens était à l’origine de la défaite, surtout que les 4 buts brésiliens étaient dus à des erreurs graves, que ce soit de marquage ou de positionnement.

Le mauvais positionnement des défenseurs, surtout face aux centres, est devenu un vrai casse-tête pour Chéhata et son cadre technique. Les erreurs répétées des défenseurs sont incroyables. Chéhata doit travailler beaucoup sur le plan défensif considéré  comme la grande lacune de la sélection actuellement.

Après la performance séduisante de la sélection contre le Brésil, les Pharaons auront deux autres rendez-vous. Le premier aura lieu ce jeudi face à l’Italie championne du monde en titre. Quant au second, il aura lieu ce dimanche contre les Etats-Unis. Les Egyptiens s’attendent à une performance similaire à celle contre le Brésil, mais ils espèrent que le résultat sera en leur faveur dans l’une de ces deux rencontres au minimum. Avec la performance contre le Brésil, on est en droit de rêver de se qualifier aux demi-finales.

Mohamad Mosselhi

Retour au sommaire

 

Un penalty controversé

L’Egypte a déposé une plainte devant la Fédération internationale de football (Fifa) estimant que la vidéo a aidé l’arbitre à siffler un penalty à la 89e minute pour une main d’Al-Mohamadi arrêtant un ballon sur la ligne, ce qui lui a valu de perdre contre le Brésil (3-4), lundi. « La Fédération égyptienne va déposer  une plainte auprès de la Fifa », a dit le sélectionneur adjoint, Chawqi Gharib. « Je trouve que c’est très étrange. L’arbitre a sifflé un corner, l’assistant aussi alors que la décision est venue du quatrième arbitre (l’Australien Matthew Cream, ndlr), qui est devant un écran de télévision ».

« Nous n’accusons pas l’arbitre (l’Anglais Howard Webb, ndlr), mais le problème, c’est qu’il a attendu 3 minutes avant de changer de décision. Pendant ces trois minutes, il y a eu contact avec la table des assistants », a ajouté Gharib.

« Si la télévision n’est pas l’arbitre, si la télévision ne décide pas, pourquoi la Fifa a-t-elle supprimé les ralentis d’actions litigieuses des écrans géants qui pourraient exciter la foule ? », a-t-il demandé.

« Que ce soit bien clair : nous ne blâmons en aucun cas l’arbitre. Nous contestons le procédé. En foot, c’est toujours à l’arbitre que revient la décision finale », a conclu le sélectionneur adjoint.

Interrogé sur cette action, le sélectionneur brésilien Dunga a répondu : « C’était un penalty évident, le voir sur la vidéo est un progrès ».

L’arbitre ne l’a pas vu, a dit Kaka, « mais c’est une bonne chose pour le football qu’il y ait des personnes autour du terrain pour analyser le match. C’était un penalty évident, et c’est bien que le quatrième arbitre l’ait signalé ». 

Coupe des confédérations
Groupe A
Résultats

Espagne - Nouvelle-Zélande

5-0

Afrique du Sud - Iraq

0-0

 Rendez-vous

2e journée

Mercredi 17 juin

Espagne - Iraq

Afrique du Sud - Nouvelle-Zélande

3e journée

Samedi 20 juin

Afrique du Sud - Espagne

Iraq - Nouvelle Zélande

 

Classement

J

Pts

Buts

Espagne

1

3

5

Afr. du Sud

1

1

0

Iraq

1

1

0

N.-Zélande

1

0

-5

 

Groupe B

Résultats

Egypte - Brésil

3-4

Italie - Etats Unis

3-1

 

Rendez-vous

2e journée

Jeudi 18 juin

Egypte - Italie

Brésil - Etats-Unis

3e journée

Dimanche 21 juin

Egypte - Etats-Unis

Brésil - Italie

 

Classement

J

Pts

Buts

Italie

1

3

2

Brésil

1

3

1

Egypte

1

0

-1

Etats-Unis

1

0

-2

 




Equipe du journal électronique:
Equipe éditoriale: Névine Kamel- Howaïda Salah -Thérèse Joseph
Assistant technique: Karim Farouk
Webmaster: Samah Ziad

Droits de reproduction et de diffusion réservés. © AL-AHRAM Hebdo
Usage strictement personnel.
L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la Licence

de droits d'usage, en accepter et en respecter les dispositions.