Al-Ahram Hebdo, Egypte | En bref
  Président Morsi Attalla
 
Rédacteur en chef Mohamed Salmawy
Nos Archives

 Semaine du 17 au 23 Septembre 2008, numéro 732

 

Contactez-nous Version imprimable

  Une

  Evénement

  Enquête

  Dossier

  Nulle part ailleurs

  Invité

  Egypte

  Economie

  Monde Arabe

  Afrique

  Monde

  Opinion

  Société

  Arts

  Idées

  Livres

  Littérature

  Visages

  Environnement

  Voyages

  Sports

  Vie mondaine

  Echangez, écrivez



  AGENDA


Publicité
Abonnement
 
Egypte

En bref

Coupures d’électricité
Pour la deuxième semaine consécutive, les coupures d’électricité se répètent quotidiennement dans la plupart des villages et quartiers de Damiette, de Gharbiya et de Suez. La colère des habitants de ces trois gouvernorats, qui passent entre une et sept heures par jour sans électricité, commence à se faire entendre.

Un député municipal de Gharbiya, Ahmad Mamdouh, affirme que « 200 000 habitants de la ville de Kafr Al-Zayyat vivent dans l’obscurité totale depuis 8 jours ».

Au Caire, deux députés parlementaires, Gamal Al-Zeini et Amin Radi, ont présenté des demandes au premier ministre et au ministre de l’Electricité, où ils leur demandent de mettre fin à ce problème « dans les meilleurs délais ».

 Fait divers
Un médecin et professeur d’endocrinologie à l’Université de Aïn-Chams a été arrêté samedi au Caire pour le meurtre d’un commerçant d’appareils électroménagers. Le médecin, Mohamad Ahmad Gharib, a entraîné la victime, Mohamad Mokhtar Hassan, dans son cabinet à Héliopolis où il l’a tué et mutilé avec l’aide de son assistant. Après avoir utilisé une scie électrique pour séparer ses membres de son abdomen, il s’est par la suite débarrassé de ses organes dans deux sacs noirs qu’il a largués de sa voiture dans deux quartiers différents, à l’est et au centre de la capitale, avant de jeter son pistolet dans le Nil.

Lors de l’interrogatoire, le médecin a reconnu le crime, dont le motif serait des dettes financières non honorées par le commerçant.

 Accident de la route
Trois touristes italiens sont morts et cinq personnes blessées dans un accident de la route survenu vendredi soir dans le Sinaï. Trois autres Italiens ainsi que leur guide et le chauffeur du minibus ont été blessés. Hospitalisés dans la station balnéaire de Charm Al-Cheikh, ils se trouvent dans « un état stationnaire », affirme un responsable des services de sécurité. Le chauffeur du minibus, qui roulait à vive allure, a perdu le contrôle du véhicule qui s’est renversé après avoir amorcé un virage non loin de la ville de Dahab, sur la mer Rouge, a indiqué le même responsable.

De son côté, l’ambassade d’Italie au Caire a confirmé le décès des trois touristes, ajoutant qu’un responsable de la mission diplomatique s’était rendu sur place pour identifier les causes de l’accident et rapatrier les dépouilles.

 

11 sept, anniversaire
Le fils d’Oussama bin Laden, Omar, a célébré « pour la paix » une rupture du jeûne du Ramadan, au pied des Pyramides, le jour anniversaire de l’attaque du 11 septembre 2001 revendiquée par son père. Juste après le coucher du soleil, Omar, 27 ans, et son épouse anglaise, Zaina, née Jane, 52 ans, ont choisi ce jeudi pour organiser ce symbolique « iftar », le repas qui marque la rupture du jeûne après le coucher du soleil. Sous une tente bédouine, Omar, quatrième fils d’un premier mariage, et l’un des 19 enfants du fondateur d’Al-Qaëda, a signé un appel pour « la paix universelle ». Résidant au Caire, Omar affirme n’avoir aucune nouvelle depuis 2000 de son père. Jusqu’alors discret, Omar s’est répandu dans les médias depuis janvier, s’affirmant contre les attentats du 11 septembre et le recours à la violence mais se refusant à qualifier son père de terroriste.                                    

Retour au sommaire

 




Equipe du journal électronique:
Equipe éditoriale: Névine Kamel- Howaïda Salah -Thérèse Joseph
Assistant technique: Karim Farouk
Webmaster: Samah Ziad

Droits de reproduction et de diffusion réservés. © AL-AHRAM Hebdo
Usage strictement personnel.
L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la Licence

de droits d'usage, en accepter et en respecter les dispositions.