Al-Ahram Hebdo, Egypte | En bref
  Président Morsi Attalla
 
Rédacteur en chef Mohamed Salmawy
Nos Archives

 Semaine du 15 au 21 août 2007, numéro 675

 

Contactez-nous Version imprimable

  Une

  Evénement

  Enquête

  Dossier

  Nulle part ailleurs

  Invité

  Egypte

  Economie

  Monde Arabe

  Afrique

  Monde

  Opinion

  Société

  Arts

  Livres

  Littérature

  Visages

  Environnement

  Voyages

  Sports

  Vie mondaine

  Echangez, écrivez



  AGENDA


Publicité
Abonnement
 
Egypte

En bref 

Tortures
Trois policiers égyptiens ont été arrêtés et accusés d’homicide volontaire pour avoir battu à mort un homme et jeté son corps par la fenêtre, a indiqué jeudi une source judiciaire. Le procureur général a également ordonné l’arrestation de six autres policiers impliqués dans cette affaire, a ajouté la source. Les trois policiers Maher Hussein, Mohamad Hassan et Mohamad Saber ont été arrêtés la semaine dernière et placés en garde à vue pour quatre jours dans le cadre d’une enquête sur la mort de Nasser Seddiq Gadallah.

La famille de la victime a accusé les policiers d’avoir investi son domicile et de l’avoir battu à mort avant de jeter son corps du quatrième étage de son appartement à Guiza (sud-ouest du Caire), a indiqué la source. Les policiers voulaient amener Nasser Seddiq Gadallah à abandonner une plainte contre l’un de leurs camarades pour vol d’un téléphone portable et d’environ 100 L.E., a poursuivi la source. 

Islam
L’Egypte a condamné jeudi l’appel d’un député populiste néerlandais à interdire le Coran aux Pays-Bas, estimant qu’il reflétait le « racisme » de certains dirigeants occidentaux envers les musulmans et leur « ignorance » de l’islam. Geert Wilders, chef du Parti pour la liberté (PVV), affirmait dans une lettre publiée la semaine dernière dans un quotidien néerlandais vouloir interdire le Coran aux Pays-Bas, le qualifiant de « livre fasciste » n’ayant pas sa place dans un « Etat de droit ».

Cet appel « ne démontre pas seulement le racisme de certains hommes politiques occidentaux (...). Mais il reflète aussi une ignorance totale du contenu de l’islam et de ses principes, appliqués par une écrasante majorité de musulmans partout dans le monde », affirme Hossam Zaki, porte-parole du ministère égyptien des Affaires étrangères dans un communiqué.

Le gouvernement néerlandais avait critiqué les propos de M. Wilders, estimant qu’ils étaient « offensants pour la grande majorité des musulmans aux Pays-Bas et en dehors, ces musulmans qui rejettent résolument les appels à la haine et à la violence ». 

Excision
Une adolescente égyptienne de 13 ans est décédée lors d’une opération d’excision dans un village du Delta du Nil.

Karima Rahim Massoud avait été amenée par son père dans un cabinet médical de Kafr Gaafar, dans le gouvernorat de Gharbiya, pour être excisée. Le cabinet médical a été fermé et le médecin qui a opéré l’adolescente et son père sont actuellement interrogés. Le ministre de la Santé, Hatem Al-Gabali, a demandé que le médecin ne soit plus autorisé à exercer, conformément à un décret ministériel du 28 juin 2007. Dans ce décret, le ministère interdisait « définitivement » et « à tout médecin ou membre du corps médical et autres » de mener cette opération qui remonte au temps des pharaons, sous peine de sanctions. Il s’agit du deuxième décès dû à l’excision en près d’un mois et demi, après la mort fin juin d’une adolescente de 12 ans en Haute-Egypte. 

 Déclaration
L’Egypte refuse toute ingérence américaine dans ses affaires intérieures, a déclaré dimanche le ministre des Affaires étrangères, Ahmad Aboul-Gheit, réagissant aux propos de Condoleezza Rice sur le maintien en détention de l’opposant Aymane Nour. « Malgré la solidité des relations égypto-américaines, l’Egypte ne considère pas que cela permette à quiconque, même s’il s’agit des Etats-Unis, de s’ingérer dans ses affaires intérieures », a-t-il affirmé dans un communiqué. Les Etats-Unis « sont davantage conscients de cette réalité, même si les déclarations à la presse de hauts responsables de l’Administration américaine, dont la secrétaire d’Etat, peuvent donner une impression contraire », a-t-il ajouté. 

Contrebande
Plus de 250 bébés crocodiles, en plus de serpents et de caméléons ont été découverts dans les bagages d’un Saoudien qui quittait l’Egypte à l’aéroport international du Caire, a affirmé dimanche une source aéroportuaire. « Il s’agit de la plus grande opération de contrebande de crocodiles du Nil jamais opérée à l’aéroport », a affirmé Youssef Mamdouh, responsable des services vétérinaires de l’aéroport. Le jeune Saoudien, dont l’identité n’a pas été révélée, a été arrêté samedi soir peu avant d’embarquer pour un vol à destination de son pays. Le passage de son bagage aux rayons X avait révélé des anomalies, poussant la douane égyptienne à le fouiller. Plusieurs serpents et caméléons, ainsi que quelques bébés crocodiles, tous vivants, avaient alors été découverts. L’étrange cargaison a tout de suite été confiée au zoo de Guiza, près du Caire. Exporter des animaux vivants est interdit en Egypte, en vertu d’une loi sur la défense de l’environnement.

Eglise
Le pape Chénouda III, chef de l’Eglise copte orthodoxe, a quitté l’Egypte samedi pour une visite de trois semaines aux Etats-Unis, où il doit notamment subir des examens médicaux. Le patriarche, âgé de 84 ans, a affirmé peu avant son départ de l’aéroport international du Caire qu’il allait prendre part à une réunion annuelle rassemblant près de 200 dignitaires coptes du monde entier à Boston (nord-est) et inaugurer des églises coptes. Il a également indiqué qu’il allait subir des examens médicaux « de routine » dans un hôpital de Cleveland (nord-est), ajoutant que son état de santé était « très bon ». 

Mines
Trois jeunes frères ont été tués dans l’explosion dans le nord de l’Egypte d’une mine antipersonnel datant des guerres égypto-israéliennes, a indiqué dimanche une source au sein des services de sécurité. Mohamad Hassan Gharib, 15 ans, Gharib, 13 ans, et Abdallah, 11 ans, jouaient près d’un cimetière samedi soir, à Ezbet Al-Gabal, près d’Ismaïliya, lorsqu’ils ont été attirés par un objet à moitié enfoui dans le sol, a affirmé cette source. C’est en manipulant ce qui était une mine que les trois adolescents ont provoqué son explosion, décédant sur le coup. 

Retour au sommaire

 




Equipe du journal électronique:
Equipe éditoriale: Névine Kamel- Howaïda Salah - Chourouq Chimy
Assistant technique: Karim Farouk
Webmaster: Samah Ziad

Droits de reproduction et de diffusion réservés. © AL-AHRAM Hebdo
Usage strictement personnel.
L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la Licence

de droits d'usage, en accepter et en respecter les dispositions.