Al-Ahram Hebdo, Egypte |Ugo Intini, « L’Egypte est un important pôle de stabilité dans la région »
  Président Morsi Attalla
 
Rédacteur en chef Mohamed Salmawy
Nos Archives

 Semaine du 15 au 21 août 2007, numéro 675

 

Contactez-nous Version imprimable

  Une

  Evénement

  Enquête

  Dossier

  Nulle part ailleurs

  Invité

  Egypte

  Economie

  Monde Arabe

  Afrique

  Monde

  Opinion

  Société

  Arts

  Livres

  Littérature

  Visages

  Environnement

  Voyages

  Sports

  Vie mondaine

  Echangez, écrivez



  AGENDA


Publicité
Abonnement
 
Egypte

Paroles d'un diplomate. Le vice-ministre italien des Affaires étrangères, Ugo Intini, en visite au Caire, fait le point sur les relations entre les deux pays. 

« L’Egypte est un important pôle
de stabilité dans la région »
 

Ancien journaliste, aujourd’hui diplomate et homme politique, le vice-ministre italien des Affaires étrangères, Ugo Intini, en visite au Caire et à Alexandrie, met encore une fois en relief les rapports privilégiés que l’Egypte entretient avec son pays dans les divers domaines. « A part les forts liens historiques existant entre nos deux pays, nous pouvons dire qu’aujourd’hui, l’Egypte et l’Italie partagent la même analyse quant à l’ensemble des dossiers politiques de la région que ce soient les dossiers palestinien, libanais, iraqien ou le dossier du nucléaire iranien », assure Intini. Selon lui, les deux pays se concertent régulièrement sur l’ensemble des questions régionales et ont une vision presque identique sur beaucoup de questions. « Nous comptons surtout, sur la connaissance par les Egyptiens du dossier palestinien et tenons toujours à avoir leurs opinions sur des questions précises », dit le vice-ministre. Mais au-delà de l’échange d’informations et de points de vue, les deux pays essayent également d’investir leurs liens privilégiés afin de faire prévaloir leurs visions communes. « Notre amitié avec les Egyptiens nous permet de leur affirmer qu’ils peuvent compter sur notre influence au sein de l’Union européenne pour promouvoir leurs points de vue. Et de la même manière, nous espérons pouvoir compter sur eux, pour qu’ils fassent de même auprès des pays membres de la Ligue arabe », poursuit–il

Pour Intini, la coopération culturelle entre l’Egypte et l’Italie, déjà traditionnellement très intense, prend à l’heure actuelle une dimension encore plus importante face aux défis que pose l’avancée de l’extrémisme, que ce soit dans le nord au dans le sud de la Méditerranée. « L’Egypte représente, pour l’Italie comme pour toute l’Europe, un pôle de stabilité de grande importance, un pays où règne la modération des pratiques religieuses. Il s’agit d’un pays musulman où l’ensemble des communautés religieuses sont respectées, ce qui est très important pour nous », précise Intini.

Evoquant l’année 2008 qui sera consacrée au dialogue et à l’entente entre les civilisations, le diplomate affirme que l’idée d’une guerre des civilisations est inconcevable. Pour lui, la guerre entre l’Occident et le monde arabo-musulman est une « guerre des ignorances ». « Pour lutter contre cela, nous devons développer les échanges culturels », propose-t-il. « Nous sommes actuellement en train de mettre en place un programme méditerranéen appelé UNIMED (Université de la Méditerranée), dans lequel nos deux pays joueront un rôle très important », explique le vice-ministre.

Sur le plan économique, les relations entre l’Egypte et l’Italie « ne sauraient être meilleures », les échanges commerciaux, qui sont traditionnellement forts, ont encore connu une augmentation de 20 % au cours de la dernière année. « Nous nous réjouissons certainement des excellents rapports économiques qui nous lient, et voudrions faire un pas en avant dans ce domaine », lance Intini en expliquant : « Nous accordons une très grande attention à l’initiative de nos amis égyptiens visant à développer les petites et moyennes entreprises dans leur pays. Il s’agit là d’un facteur stabilisateur non seulement économique, mais aussi au niveau politique ». Et d’ajouter : « En Italie, nous avons réalisé un très grand succès dans ce domaine. C’est pour cela que notre objectif est d’établir des liens entre les petites et moyennes entreprises qui existent en Italie et celles qui sont en train de voir le jour en Egypte » .

Randa Achmawi  

Retour au sommaire

 




Equipe du journal électronique:
Equipe éditoriale: Névine Kamel- Howaïda Salah - Chourouq Chimy
Assistant technique: Karim Farouk
Webmaster: Samah Ziad

Droits de reproduction et de diffusion réservés. © AL-AHRAM Hebdo
Usage strictement personnel.
L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la Licence

de droits d'usage, en accepter et en respecter les dispositions.