Al-Ahram Hebdo, Egypte | En bref
  Président Salah Al-Ghamry
 
Rédacteur en chef Mohamed Salmawy
Nos Archives

 Semaine du 7 au 13 mars 2007, numéro 652

 

Contactez-nous Version imprimable

  Une

  Evénement

  Enquête

  Dossier

  Nulle part ailleurs

  Invité

  Egypte

  Economie

  Monde Arabe

  Afrique

  Monde

  Opinion

  Société

  Arts

  Idées

  Littérature

  Visages

  Environnement

  Voyages

  Sports

  Vie mondaine

  Echangez, écrivez



  AGENDA


Publicité
Abonnement
 
Egypte

En bref

Frères musulmans
Les autorités ont procédé à de nouvelles arrestations dans les rangs des Frères musulmans en interpellant dimanche 14 membres de la confrérie. Dix partisans du groupe ont été arrêtés dans le gouvernorat de Ménoufiya, au nord du Caire, et quatre à Alexandrie sur la Méditerranée. Ils sont accusés d’appartenance à une organisation illégale et de recrutement de nouveaux membres. Samedi, les autorités avaient prolongé le maintien en détention de 94 membres des Frères musulmans. Neuf d’entre eux, dont le numéro trois du mouvement, Khaïrat Al-Chater, attendent leur comparution devant des tribunaux militaires pour financement d’un groupe interdit.

Droits de l’homme
La vidéo montrant un jeune homme en train d’être torturé dans un poste de police, qui avait suscité un tollé chez les défenseurs des droits de l’homme, est un montage, ont soutenu samedi les avocats des deux policiers accusés de l’avoir torturé, dans des propos rapportés par une source de sécurité. Les images, prises par téléphone portable et montrant des policiers en train de sodomiser Emad Al-Kabir avec un béton et de le torturer, sont « montées de toutes pièces » et « mensongères », ont affirmé les avocats à l’ouverture du procès d’Islam Nabih et de Réda Fathi devant la Cour criminelle de Guiza. « Les policiers, accusés de torture et de sévices sexuels, sont innocents car le premier ne se trouvait pas au poste de police ce jour-là, tandis que le deuxième était en vacances », ont ajouté les avocats qui ont demandé leur libération. Le procès reprendra le 2 avril.

Visite
Le cheikh d’Al-Azhar, Mohamad Sayed Tantaoui, rencontrera le pape Benoît XVI le 22 mars au Vatican, a annoncé le cardinal Paul Poupard. Le cardinal français, président du Conseil pontifical pour le dialogue inter-religieux, avait transmis le 25 février au cheikh Tantaoui une invitation du pape à l’occasion de son voyage en Egypte marquant le 9e anniversaire de la visite de Jean-Paul II à la prestigieuse université musulmane d’Al-Azhar. Le haut dignitaire musulman « a accepté bien volontiers cette invitation qui lui a été confirmée par écrit », a précisé le cardinal Poupard.

 

Retour au sommaire

 

Paroles

 

« Les Frères musulmans nous prennent pour des gens inférieurs ... des gens qui ne verront jamais le paradis tant qu’ils adopteront le point de vue du gouvernement ».

Mohamad Ali Ibrahim,
Al-Gomhouriya.

 

« Malgré le discours sur la réforme politique qui bat son plein ... la coalition de la corruption et du despotisme réussit toujours à tuer dans l’œuf toute démarche vers cet objectif ».

Salaheddine Hafez,
Al-Arabi.

 

« Pas une seule fois le ministère des Affaires étrangères n’a condamné un pays arabe ou étranger pour mauvais traitement des Egyptiens sur leur
territoire ».

Magdi Méhanna,
Al
-Masri Al-Yom.

 

« Le fossé est grand entre la structure générale de l’actuelle Constitution et la société égyptienne qui a beaucoup changé et évolué ».

Mahmoud Abaza,
Al-Wafd.

 

« Beaucoup d’Egyptiens savent que des Israéliens ont commis des crimes de guerre ... contre des Egyptiens désarmés sans aucune justification militaire, sécuritaire ou
nationale ».

Hazem Abdel-Rahmane,
Al-Ahram.

 

 

 




Equipe du journal électronique:
Equipe éditoriale: Névine Kamel- Howaïda Salah - Chourouq Chimy
Assistant technique: Karim Farouk
Webmaster: Samah Ziad

Droits de reproduction et de diffusion réservés. © AL-AHRAM Hebdo
Usage strictement personnel.
L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la Licence

de droits d'usage, en accepter et en respecter les dispositions.