Al-Ahram Hebdo, Voyages |
  Président Salah Al-Ghamry
 
Rédacteur en chef Mohamed Salmawy
Nos Archives

 

 Semaine du 16 au 22 août 2006, numéro 623

 

Contactez-nous Version imprimable

  Une

  Evénement

  Enquête

  Dossier

  Nulle part ailleurs

  Invité

  Egypte

  Economie

  Monde Arabe

  Afrique

  Monde

  Opinion

  Kiosque

  Société

  Arts

  Idées

  Livres

  Littérature

  Visages

  Environnement

  Voyages

  Sports

  Loisirs

  Vie mondaine

  Echangez, écrivez



  AGENDA


Publicité
Abonnement
 
Voyages

En bref

Patrimoine
Syrie
Des tombes, des thermes publics, une mosaïque et plusieurs objets datant de l’époque romaine ont été découverts dans la province côtière de Lattaquié (nord-ouest de la Syrie). Ces découvertes ont été réalisées dans le quartier de Mar Takla à l’occasion de travaux d’excavations pour la construction d’un immeuble, qui ont été interrompus pour permettre au bureau des antiquités d’entamer des fouilles. Par ailleurs, des fouilles archéologiques réalisées dans la localité de Aïn Al-Helwé ont permis de mettre au jour une grande mosaïque qui décorait le sol de thermes romains ainsi qu’une série d’objets, dont des pièces de monnaie datant de près de 2 000 ans.

Patrimoine
Turquie
La Turquie a lancé la semaine dernière la construction d’un grand barrage sur le Tigre, malgré les violentes critiques suscitées par le projet qui pourrait, selon ses opposants, détruire un site historique majeur et provoquer le déplacement de plusieurs milliers de Kurdes. Au cœur des critiques, la petite ville de Hasankeyf, sur les bords du Tigre, cité prospère de l’ancienne Mésopotamie, risque de voir une partie de ses terres ensevelies sous le lac du barrage. Les nombreux opposants au projet craignent la disparition non seulement d’un site historique unique, où se côtoient des monuments assyriens, romains et ottomans, mais aussi d’un style de vie traditionnel, préservé jusqu’ici par sa population, kurde et arabe.

Patrimoine
Turquie
Un important site préhistorique du centre de la Turquie est menacé par un ennemi inhabituel, combattu à coups de pelle et de pioche par les archéologues. Captées par un réseau de tunnels creusés par une colonie de taupes, les eaux d’irrigation des champs voisins se sont engouffrées dans le tumulus de Kultepe, mettant en danger des vestiges vieux de 4 000 ans. Les mammifères insectivores sont en effet à l’origine de la découverte, en 1870, du site de Kultepe, où leur incessant labeur a mis au jour d’antiques tablettes d’argile recouvertes d’inscriptions. Celles-ci, rédigées par des marchands assyriens qui avaient établi un centre de commerce prospère à Kultepe, détruit par le feu en 1800 av. J. -C., constituent le plus ancien document écrit retrouvé en Anatolie.

Tourisme
Maroc
Des entreprises étrangères ont signé la semaine dernière avec le gouvernement marocain des accords d’investissement d’environ 2,5 milliards de dollars dans des projets touristiques à Tanger, Marrakech et Agadir. Le coût global des trois projets est estimé à 22,2 milliards de dirhams, soit 2,5 milliards de dollars. Ce projet fait partie du plan touristique qui prévoit la création, à l’horizon 2010, de six stations balnéaires en vue de permettre au Maroc d’accueillir, à partir de cette date, quelque dix millions de touristes par an.

Retour au sommaire

 




Equipe du journal électronique:
Equipe éditoriale: Névine Kamel- Howaïda Salah - Chourouq Chimy
Assistants techniques: Karim Farouk - Dalia Gabr
Webmaster: Samah Ziad

Droits de reproduction et de diffusion réservés. © AL-AHRAM Hebdo
Usage strictement personnel.
L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la Licence

de droits d'usage, en accepter et en respecter les dispositions.