Al-Ahram Hebdo, Voyages | Nouveaux rendez-vous royaux
  Président Salah Al-Ghamry
 
Rédacteur en chef Mohamed Salmawy
Nos Archives

 

 Semaine du 16 au 22 août 2006, numéro 623

 

Contactez-nous Version imprimable

  Une

  Evénement

  Enquête

  Dossier

  Nulle part ailleurs

  Invité

  Egypte

  Economie

  Monde Arabe

  Afrique

  Monde

  Opinion

  Kiosque

  Société

  Arts

  Idées

  Livres

  Littérature

  Visages

  Environnement

  Voyages

  Sports

  Loisirs

  Vie mondaine

  Echangez, écrivez



  AGENDA


Publicité
Abonnement
 
Voyages

Inauguration. Après un travail qui a duré près de douze ans, la deuxième salle des momies au Musée du Caire est aujourd’hui prête à accueillir ses visiteurs.

Nouveaux rendez-vous royaux

Pour la première fois, les visiteurs du Musée égyptien peuvent enfin rencontrer les rois des XXe et XXIe dynasties accompagnés de leurs épouses ainsi que par les grands prêtres d’Amon-Rê. Les momies de ces personnalités illustrées sont actuellement exposées majestueusement dans la plus récente salle des momies que Farouk Hosni, ministre de la Culture, et Zahi Hawas, secrétaire général du Conseil Suprême des Antiquités (CSA), viennent d’inaugurer cette semaine au deuxième étage du Musée égyptien.

Pour le restaurateur Nasri Iskandar, la salle des momies inaugurée récemment représente un travail complémentaire par rapport à la première salle déjà ouverte il y a quelques années. « Le Musée égyptien conservait en effet dans ses dépôts un grand nombre de momies royales, de reines, mais aussi de prêtres. On doit les classer d’après leur état de conservation. Celles qui ont subi une grave détérioration devront rester dans les dépôts après un traitement sérieux pour les conserver », indique l’expert.

Quant aux momies qui sont en bon état, elles méritent d’être exposées, mais sous de strictes conditions, aux visiteurs.

La deuxième salle comprend onze momies appartenant toutes aux XXe et XXIe dynasties dont les plus importantes sont celles de Ramsès III, IV, V, et IX. Et ce outre les momies des reines Maet-Ka-Rê, Nejmet et Nessi-Khomnsou et des prêtres-pharaons Banejme II et Djed-Ptah-Iouf-Ankh. Pour lui, l’inauguration de la seconde salle vient de couronner de longues années de durs labeurs qu’exigeait l’état de plusieurs momies.

Cette nouvelle salle fait partie d’une série de salles de momies déjà installées dans plusieurs musées régionaux, comme celle de la momification à Louqsor et encore d’autres qui sont en voie d’installation. Celles que renfermeront les musées d’Imhotep, de la civilisation et d’Al-Arich en sont l’exemple par excellence.

Tout ce travail n’empêche pas Nasri Iskandar de rêver de fonder une troisième salle de momies au Musée du Caire pour exposer les momies de Toya et Yoya, les grands-parents d’Aménophis IV ou Akhenaton .

Doaa Elhami

Retour au sommaire
 

Informations utiles :

— L’entrée aux deux salles est accessible au touriste à 100 L.E.

Pour les Egyptiens 10 L.E.

Pour les étudiants égyptiens 5 L.E.

— Entrée gratuite la première fois pour les étudiants d’archéologie égyptiens et étrangers.

— La même chose pour les guides touristiques qui sont censés expliquer à leurs groupes avant d’y accéder.

NB. Il est défendu de parler dans les salles des momies.

 

 




Equipe du journal électronique:
Equipe éditoriale: Névine Kamel- Howaïda Salah - Chourouq Chimy
Assistants techniques: Karim Farouk - Dalia Gabr
Webmaster: Samah Ziad

Droits de reproduction et de diffusion réservés. © AL-AHRAM Hebdo
Usage strictement personnel.
L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la Licence

de droits d'usage, en accepter et en respecter les dispositions.