Al-Ahram Hebdo, Sports |
  Président Salah Al-Ghamry
 
Rédacteur en chef Mohamed Salmawy
Nos Archives

 

 Semaine du 6 au 13 décembre 2006, numéro 639

 

Contactez-nous Version imprimable

  Une

  Evénement

  Enquête

  Dossier

  Nulle part ailleurs

  Invité

  Egypte

  Economie

  Monde Arabe

  Afrique

  Monde

  Opinion

  Kiosque

  Société

  Arts

  Livres

  Littérature

  Visages

  Environnement

  Voyages

  Sports

  Loisirs

  Vie mondaine



  AGENDA


Publicité
Abonnement
 
Sports

Football . Ahli, champion d’Afrique, rencontrera Auckland City (Nouvelle-Zélande) dimanche, à Tokyo, dans le cadre de la Coupe du monde des clubs, qui aura lieu du 10 au 17 décembre.

Les Rouges à l’assaut du monde

Ahli, champion d’Afrique, sera à nouveau présent au Japon pour participer à la deuxième édition de la Coupe du monde des clubs qui se tiendra du 10 au 17 décembre. Un exploit historique pour les Rouges, car ils sont les seuls, parmi les huit équipes sélectionnées, à participer à cette compétition pour la deuxième fois consécutive. Lors de la précédente édition, Ahli avait terminé en queue du classement après deux défaites : la première contre la formation saoudienne d’Ittihad Djeddah 0-1, et la deuxième face aux Australiens de Sydney FC 1-2.

Pour cette édition, les Rouges sont bien déterminés à effacer le mauvais souvenir laissé en 2005 et à représenter dignement l’Egypte et l’Afrique dans cette compétition mondiale. « On a réalisé un exploit historique par notre qualification pour la deuxième fois consécutive. Il est vrai que notre expérience précédente fut décevante, mais nous sommes déterminés à réaliser une bonne performance cette fois-ci. L’expérience nécessaire est désormais acquise pour ce genre de compétitions, ce qui manquait auparavant à l’équipe », explique Chadi Mohamad, le défenseur de l’équipe.

En effet, la mission des Rouges destinée à aller plus loin dans la compétition de cette année semble plus facile que pour la précédente, d’autant plus que les Rouges vont affronter le champion d’Océanie, Auckland City (Nouvelle-Zélande). Cette équipe, inconnue, semble à la portée des Rouges vu la grande différence de niveau du foot dans les deux pays, qui est sans doute en faveur de l’Egypte (lire page 35). Ce qui n’était pas le cas l’année dernière, lorsque les Rouges ont affronté la célèbre et puissante formation saoudienne d’Ittihad Djeddah, qui comprend la majorité des joueurs de la sélection saoudienne.

« Le manque d’information sur notre adversaire est un grand problème, mais je ne suis pas inquiet car nous jouons toujours avec une seule philosophie : la victoire, quel que soit le nom de notre adversaire », déclare Hossam Al-Badri, l’entraîneur d’Ahli.

Côté préparation, l’équipe a commencé l’entraînement juste après avoir triomphalement remporté le titre de champion d’Afrique le mois dernier, outre 4 grandes victoires en championnat face à Petrojet et Talaïe Al-Gueich (4-0), Esmant Suez (3-1) et finalement contre l’Olympique d’Alexandrie (5-1). Ces 4 victoires ont permis aux Rouges de trôner en tête du classement, notamment grâce au nul concédé d’Ismaïli, le leader du championnat, contre Haras Al-Hodoud 2-2. (Ndlr : Ahli possède encore deux rencontres en retard contre Haras Al-Hodoud et Enppi).

Optimiser les remplaçants

Lors de ces 4 rencontres, le directeur technique de l’équipe, le Portugais Manuel José Da Silva, a essayé de tester plusieurs joueurs, notamment les remplaçants, pour évaluer leurs capacités avant le Mondial. Ce fut le cas de Emad Al-Nahass, le libéro de l’équipe, qui était absent pendant 4 mois et qui a joué contre l’Olympique d’Alexandrie. Idem pour l’attaquant de l’équipe, Ossama Hosni, qui a évolué contre Esmant Suez et l’Olympique d’Alexandrie, après une longue période d’absence. Le latéral gauche de l’équipe, Tareq Al-Saïd, et le défenseur Ahmad Al-Sayed se sont, à leur tour, remis de leurs blessures. Il est vrai qu’ils n’ont pas participé aux matchs du championnat, mais ils seront présents avec la sélection au Japon. Da Silva a également voulu donner l’occasion à ces stars de reprendre leur souffle après les énormes efforts qu’ils ont déployés durant la précédente période, notamment lors de la compétition africaine. L’absence de l’excellent milieu international de l’équipe, Mohamad Abou-Treika, n’est pas passée inaperçue au cours des deux rencontres de l’équipe contre Petrojet et l’Olympique d’Alexandrie. Il était sur le banc de touche lors de la première mi-temps contre Talaïe Al-Gueich.

Par ailleurs, Da Silva s’est assuré de l’efficacité de son trio offensif Emad Metaab, Flavio Amado et Mohamad Abou-Treika. Ceux-ci ont brillé au cours du championnat, en marquant 11 des 16 buts réalisés par l’équipe lors des 4 dernières rencontres : Flavio (4 buts), Metaab (4 buts) et Abou-Treika (3 buts).

Après ces 4 rencontres, l’équipe s’est envolée, samedi, pour le Japon. Objectif : effectuer un camp de préparation pour donner l’occasion aux joueurs de s’adapter au climat nippon, qui est assez froid en ce moment. Durant ce camp, Ahli va disputer une rencontre amicale, ce mercredi 6 décembre, contre une équipe de la D1 japonaise, Nagoya Grampus, qui sera la dernière épreuve des Rouges avant le coup d’envoi de la compétition, le 10. « Le programme de préparation de l’équipe est assez satisfaisant. Je promets aux supporters des Rouges d’obtenir un bon résultat au Japon », déclare Hossam Al-Badri.

Il semble bien que les responsables de l’équipe ont retenu les leçons de l’échec de 2005, notamment en ce qui concerne leurs ambitions dans la compétition, qui se limitent cette année à bien représenter le foot égyptien et africain. En 2005, toutes les déclarations des responsables de l’équipe promettaient qu’Ahli allait remporter le titre mondial.

« On a tiré les leçons du passé. Les joueurs devront savoir qu’ils ont réalisé un exploit historique par leur qualification, pour la deuxième fois consécutive, pour la Coupe du monde des clubs. Ils ont beaucoup travaillé lors de la période précédente et leur participation au Japon est la meilleure récompense pour leurs efforts. Alors, ils doivent jouir de ces moments. Nous sommes au Japon pour savourer cet événement historique ».

Mohamad Mosselhi

Retour au sommaire

Les 23 Rouges

Gardiens

Essam Al-Hadari, Nader Al-Sayed, Amir Abdel-Hamid.

Défenseurs

Emad Al-Nahass, Waël Gomaa, Ahmad Al-Sayed, Mohamad Seddiq, Chadi Mohamad, Abdel-Ilah Galal.

Milieux

Islam Al-Chater, Mohamad Abdallah, Ahmad Seddiq, Mohamad Chawqi, Hassan Moustapha, Hossam Achour, Akwetey Mensah, Ahmad Chédid Qénawi, Tareq Al-Saïd, Waël Riyad.

Attaquants

Emad Metaab, Mohamad Abou-Treika, Ossama Hosni, Amado Flavio.

 

 




Equipe du journal électronique:
Equipe éditoriale: Névine Kamel- Howaïda Salah - Chourouq Chimy
Assistant technique: Karim Farouk
Webmaster: Samah Ziad

Droits de reproduction et de diffusion réservés. © AL-AHRAM Hebdo
Usage strictement personnel.
L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la Licence

de droits d'usage, en accepter et en respecter les dispositions.