Hebdomadaire égyptien en langue française en ligne chaque mercredi

Affaires

Une
L'événement
Le dossier
L'enquête
Nulle part ailleurs
L'invité
L'Egypte
Af faires
Finances
Le monde en bref
Points de vue
Commentaire
d'Ibrahim Nafie

Carrefour
de Mohamed Salmawy

Idées
Portrait
Littérature
Arts
Société
Sport
Environnement
Patrimoine
Loisirs
Echangez, écrivez
La vie mondaine
En bref
Egypte
Dow Jones lance un indice de la Bourse égyptienne

Dow Jones, l'institution américaine, va lancer un nouvel indice boursier pour la Bourse du Caire et d'Alexandrie regroupant les actions des sociétés égyptiennes les plus actives. L'indice Dow Jones Case Egypt Titans sera lancé au cours de la première moitié de l'année. La profitabilité, le revenu net, le taux de croissance et la capitalisation des sociétés sont les critères selon lesquels les sociétés seront choisies pour être inclues dans cet indice. Selon Magued Chawqi, le président de la Bourse égyptienne, le nouvel indice et les cours des actions qui y sont inclus seront disponibles sur le réseau Dow Jones instantanément. A noter que l'indice Case 30, vient de réaliser un nouveau record cette semaine, avec 6624,45 points en s'approchant du plafond des 7 000 points. Dow Jones a déjà lancé un indice pour les actions arabes ainsi qu'un indice pour la Bourse de Bahreïn.

Egypte

Consommation

Le ministère du Commerce et de l’Industrie a approuvé cette semaine la représentation des associations de protection de consommateurs en son sein. Le ministre, Rachid Mohamad Rachid, a aussi invité les représentants des associations à participer effectivement à la mise en place des politiques de garantie des droits des consommateurs.

Maroc

Eau potable

La Banque Islamique de Développement (BID) a accordé au Maroc un prêt de 30 millions de dollars pour financer des projets d’eau potable. L’accord de prêt a été signé le 4 décembre dernier par le ministre marocain des Finances, Fathallah Oualalou, et le directeur régional de la BID à Rabat, Abdelaziz Khalaf. La BID, basée en Arabie saoudite et créée en 1975 par des Etats membres de l’Organisation de la Conférence Islamique (OCI), a financé au Maroc de nombreux projets pour un montant global de 2,2 milliards de dollars, notamment dans l’agriculture, les barrages et les routes.

Mauritanie

Croissance

Le ministre mauritanien des Affaires économiques, Mohamed Ould Abed, a annoncé que le taux de croissance économique en Mauritanie sera de 20,3 % en 2006. Le ministre a expliqué que ce chiffre exceptionnel sera atteint grâce à l’exploitation du pétrole dès février-mars, avec un tonnage exporté de 18,6 millions de barils en 2006, soit 75 000 barils par jour. Sans les retombées de l’exploitation pétrolière, le taux de croissance pour 2006 aurait été de 5,3 % avec un niveau d’investissements de l’ordre de 230 millions de dollars destinés en priorité aux secteurs-clefs de développement et à la lutte contre la pauvreté.

Mauritanie

Commerce

Le ministre des Finances, Abdellahi Ould Souleimane, a annoncé mardi la suppression des droits de douane sur les importations de médicaments pour l’année 2006. Cette mesure correspond à la volonté du gouvernement d’arrêter « l’importation abusive » des médicaments. Il explique que la décision conduira sans doute à une baisse notable des prix des médicaments et « contribuera à améliorer la santé des populations » face à la prolifération de médicaments de toutes origines et dont la qualité « est plus que médiocre ».

Tchad-Banque mondiale

Pétrole

La Banque mondiale a suspendu vendredi le versement de ses prêts, évalués à 124 millions de dollars, pour punir le gouvernement d’avoir modifié unilatéralement la loi sur la gestion des revenus du pétrole et brisé l’accord conclu en 1999 avec l’institution multilatérale. Le nouveau texte de la loi supprime notamment un fonds destiné aux générations futures, sur lequel étaient bloqués 10 % des revenus pétroliers perçus par le Tchad, et double également la part des recettes versées, sans aucun contrôle sur leur utilisation, au Trésor public tchadien. Les revenus du pétrole, qui s’élèvent à 143 millions de dollars en 2004, ne suffissent pas à améliorer le niveau de vie des citoyens. Ce qui a poussé le gouvernement à prendre toutes les mesures pour augmenter ses revenus financiers en utilisant dès maintenant le fonds pour les générations futures et a fait de sa volonté de changer la loi un test de sa souveraineté.
Retour au Sommaire
 

Pour les problèmes techniques contactez le webmaster

Adresse postale: Journal Al-Ahram Hebdo
Rue Al-Gaala, Le Caire - Egypte
Tél: (+202) 57 86 100
Fax: (+202) 57 82 631