Mardi, 27 février 2024

 Les articles de Yasser Moheb

Dans son nouveau film Al-Iskandarani (l’Alexandrin), Khaled Youssef met en scène un texte d’Ossama Anouar Okacha. Il nous plonge dans l’univers fétiche de l’auteur, qui était un amoureux de la ville-port et décrit ses guerres entre ancien et moderne.

Premier film du réalisateur Omar Hilal, le long métrage Voy ! Voy ! Voy ! a été choisi afin de concourir à l’Oscar du meilleur film étranger non anglophone. Une comédie noire inspirée de faits réels.

Dans son nouveau film Al-Ämil Sefr (l’agent zéro), le comédien Akram Hosni double la dose de bouffonnerie, pour offrir la comédie la plus réussie de cette saison d’été. Un pari gagné, servi par une trame hilarante.

Sortie récemment dans les salles de cinéma en Egypte, la nouvelle comédie fantaisiste américaine Barbie a fait couler beaucoup d’encre. La fiction hollywoodienne ne cesse de diviser, elle a été interdite dans certains pays arabes.

Dans son nouveau film Maréï Al-Brimo (Maréï le Primo) de Saïd Hamed, le comédien Mohamad Héneidi renoue avec son personnage préféré du jeune originaire de la Haute- Egypte, mais il perd le Nord.

La saison estivale au cinéma a démarré cette année au grand Baïram avec notamment plusieurs comédies sociales et des films d’action. Focus.

Dans son nouveau film d’auteur, 19b, le réalisateur Ahmad Abdallah Al-Sayed décortique l’Homme. Et analyse son rapport avec les lieux.

Le court métrage égyptien Issa .. Je vous promets le paradis, de Mourad Moustafa, projeté dans le cadre de la Semaine de la critique, a remporté un prix spécial décerné d’après le vote des critiques. Focus.

Avec un film d’auteur assez sobre et mélancolique, le jeune réalisateur égyptien Jad Chahine évoque le destin, la mort et les mythes égyptiens à travers son court métrage Al-Toräa (le ruisseau), l’un des deux oeuvres représentant le cinéma égyptien dans cette 76e édition du Festival de Cannes. Le film est projeté dans la section La Cinéfondation.

Si le cru 2022 du Festival de Cannes avait vu le continent sous-représenté, la Croisette met cette année à l’honneur pas moins de 13 films africains.

21 films sont en compétition du 16 au 27 mai à la 76e édition du Festival de Cannes, marquée cette année par la présence de jeunes talents, du retour égyptien à la Croisette et d’un comeback historique du cinéma arabe et africain.

Dans Harley, Ostourat Al-Asphalte (Harley, la légende de l’asphalte), la star Mohamad Ramadan reprend un thème classique : les motards et les motos Harley-Davidson. Peu convaincant.

Fadl wa Neama de Rami Imam est une comédie sans éclat qui a pourtant fait le box-office, avec des recettes d’environ 17 millions de L.E., une fois sortie au Caire. Elle continue à être projetée avec succès en province.

Les plateformes de streaming ont gagné en popularité ces trois dernières années, notamment à cause de la pandémie. Une percée qui devrait se confirmer en 2023 avec, en perspective, des conséquences sur l’industrie du cinéma.

Le coup d’envoi de la 44e édition du Festival International du Film du Caire (FIFC) a été donné. Au-delà du glamour et des festivités, des choses sérieuses sont au menu, à travers des oeuvres confirmant le ton grave du début de la sélection officielle.

Avec une nouvelle direction, la 44e édition du Festival international du film du Caire (CIFF), qui se tient du 13 au 22 novembre courant, présente 97 films en provenance de 52 pays, de nombreuses activités et des premières mondiales. Présentation.

Le nouveau tome de la série américaine de dessins animés Captain America suscite la colère dans le monde arabe, bien avant sa sortie. Sabra, personnage principal de cette production de Marvel, est montrée du doigt pour ses idées jugées sionistes.

Dans son nouveau film Taslim Ahali (méchanceté gratuite), la jeune comédienne Donia Samir Ghanem essaie de retrouver ses anciens succès. Mais le résultat n’est pas à la hauteur des ambitions.

Depuis le Grand Baïram, quatre nouveaux films égyptiens sont projetés dans les salles, inaugurant le début d’une saison estivale qui s’annonce attrayante.

Le rideau est tombé sur la 75e édition du Festival du Film de Cannes. Voici ce qu’il faut retenir du palmarès de cette grandmesse du cinéma tenue du 17 au 28 mai. Bilan.

1 2