Lundi, 04 mars 2024

 Les articles de Lamiaa Alsadaty

Une soirée spéciale se tient le 21 février au Grand Musée égyptien, près des pyramides, animée par des chanteuses qui brillent en reprenant les chefs-d’oeuvre de l’Astre de l’Orient.

La jeune villageoise est devenue la Dame au fur et à mesure, avec l’aide de son entourage.

L’utilisation de l’Intelligence Artificielle (IA) a donné lieu à des craintes dans l’univers des arts, notamment par rapport aux droits d’auteur. L’industrie musicale ne fait pas exception.

A l’occasion du 50e anniversaire de la disparition de Taha Hussein, son oeuvre complète a été rééditée par le ministère de la Culture et mise en vente à la Foire du livre. Retour sur l’héritage de cet écrivain des lumières.

Chercheure invitée au musée Victoria and Albert de Londres, Omniya Abdel-Barr travaille aussi pour la Fondation égyptienne de la sauvegarde du patrimoine. Elle y dirige actuellement un projet de documentation et de restauration des minbars mamelouks au Caire.

Dans sa dernière exposition, l’artiste peintre Reda Khalil, grand cinéphile, s’est inspiré de films culte et de célèbres acteurs. Intitulée Cinéma Masr (cinéma d’Egypte), cette exposition mêle deux arts en misant sur l’esthétisme et la mémoire collective.

Professeur agrégé à l’Université York, Walid El Khachab vient de signer une nouvelle contribution sous l’intitulé Immoral Enlightenment. Media and Moral Anxiety in the Late Nahda. Il tente d’y aborder l’impact moral du système de valeurs inhérent aux médias d’Al-Nahda. Entretien.

Al-Qahéra Moärakha (chronique du Caire) est un ouvrage collectif en deux tomes qui dresse le portrait de la ville du Caire du VIIe au XXIe siècles, à de nombreuses échelles.

Le pavillon Claude Monet est le premier roman du sociolinguiste et professeur des Universités franco-tunisien Foued Laroussi. Une autofiction ancrée dans deux cultures, élaborée dans un style mêlant impressionnisme et réalisme

Plusieurs artistes dessinent sur le vif des scènes inspirées du génocide actuel perpétré contre les Palestiniens. Leurs oeuvres circulent sur la toile, faisant part d’une désolation collective.

Elle a passé toute sa vie en Egypte, mais elle garde en son âme une identité purement palestinienne. Amal Al-Agha, présidente de l’Union des femmes palestiniennes au Caire, poursuit sans relâche sa mission de soutenir les familles palestiniennes ici comme ailleurs.

Dans le cadre d’une série de séminaires intitulée Quiraat (lectures), organisés par l’Institut Français d’Archéologie Orientale (IFAO), l’historien Khaled Azab a animé une conférence sur les archives des familles égyptiennes. Une redécouverte.

L’écrivaine palestinienne Adania Shibli a été privée du prix LiBeraturpreis 2023 pour son roman Un détail mineur, qui devait lui être remis durant la Foire internationale du livre de Francfort, tenue du 18 au 22 octobre. Le monde littéraire arabe est indigné.

Ancienne ministre de la Coopération internationale et professeure d’économie à l’Université du Caire, Naglaa El Ehwany vient de recevoir les insignes de chevalier de la Légion d’honneur de l’ambassade de France en Egypte.

Aux côtés des soldats, sur le front, correspondants de presse et écrivains rapportaient l’histoire. Quelle que soit la forme littéraire qu’ils ont choisie, la guerre fut le personnage principal.

Le dernier ouvrage de Alaa Khaled sur le réalisateur Daoud Abdel-Sayed est une expérience exceptionnelle d’écriture biographique. L’auteur part de sa manière de voir les choses pour arriver à une étude plus méthodique.

La série TV Saffah Al-Guiza (l’éventreur de Guiza) fait sensation sur les réseaux sociaux. Elle relance le débat sur la religion en tant que masque derrière lequel des criminels pourraient se cacher.

A travers son premier roman Le temple caché de Zerzura ou l’épopée de la pierre d’Amon, Pascale Bellamy entreprend un va-et-vient continu entre le passé et l’avenir, entre l’Afrique, l’Europe et le Moyen-Orient.

Sawsan Albahiti est la première chanteuse d’opéra saoudienne. Téméraire, elle cherche à former une nouvelle génération et à faire croître un public attiré par l’art lyrique.

Zobaïda est le nouveau spectacle du Projet de la chorale, qui vient de fêter son 13e anniversaire. Basé sur l’improvisation, le spectacle a connu un grand succès. Il est repris au théâtre Rawabet.

1 2 3 4