Mardi, 16 avril 2024

 Les articles de Gilane Magdi

Le ministre de l’Electricité et des Energies renouvelables a évoqué, dans une rencontre à l’Organisme national de la presse, la stratégie du secteur pour augmenter la production et l’investissement dans les énergies renouvelables et l’hydrogène vert.

Dans l’objectif d’encourager l’investissement, le président a approuvé des décisions pour faciliter la création d’entreprises et réduire les charges financières assumées par les investisseurs.

Le premier fonds d’investissement dans l’or, lancé le 14 mai, offre de bonnes opportunités de placement aux petits investisseurs. Explications.

Des fonds d’investissement dans l’or seront prochainement lancés sur le marché égyptien, offrant de nouvelles formes d’investissement.

Le FMI a révisé à la baisse ses perspectives de croissance pour la région MENA en 2023. Explications.

Des discussions sont en cours avec le FMI pour le décaissement de la deuxième tranche du crédit promis par l’institution monétaire à l’Egypte. La flexibilité des taux de change reste l’obstacle majeur.

Les pays de l’Opep+ ont décidé de réduire leur production d’or noir pour éviter une chute des prix. Une décision qui aura un impact sur les pays importateurs.

La faillite de la banque américaine SVB a provoqué le recul des marchés financiers en Egypte et dans les pays du Golfe. Explications.

Portés par les denrées alimentaires, les prix ont marqué une augmentation plus que prévu en février.

Le gouvernement a annoncé le lancement, le 15 mars, des procédures d’émission à la vente des entreprises Safi et Wataniya. Une décision longuement attendue par les investisseurs.

Le parlement a prolongé de deux mois l’initiative autorisant les Egyptiens expatriés à importer leurs voitures en bénéficiant d’une exonération douanière, en échange d’un dépôt en devises égal au montant de l’exonération.

La première émission de sukuk islamiques en Egypte a été une grande réussite. La souscription a rapporté 6,1 milliards de dollars, soit 4 fois la somme requise par le gouvernement. Explications.

La guerre en Ukraine a entraîné une baisse de la croissance mondiale et a provoqué une hausse du taux d’inflation due notamment à la flambée des prix des produits alimentaires et de l’énergie.

Sous l’effet de la crise ukrainienne, l’activité économique mondiale a subi un ralentissement généralisé et plus marqué qu’attendu, avec une inflation qui a atteint des niveaux jamais vus depuis plusieurs décennies.

Les exportations ont fait un bond en avant en 2022 grâce à la hausse des exportations pétrolières et gazières. Des opportunités s’ouvrent également à d’autres industries en 2023.

Le gouvernement a annoncé le lancement d’une initiative pour le financement des secteurs productifs à taux d’intérêt subventionné. La suspension du paiement des taxes sur les équipements est également prévue. Explications.

Augmenter les revenus du pays en devises étrangères et soutenir le secteur automobile, tels sont les objectifs des mesures prises, afin de faciliter l’importation de voitures par les expatriés.

Lors d’une rencontre avec les journalistes la semaine dernière, le président de la Bourse égyptienne, Rami El-Dokany, a annoncé son plan pour l’attraction de nouveaux investisseurs et le lancement de nouveaux produits financiers en 2023.

La Banque Centrale renforce sa surveillance sur les usages des cartes bancaires à l’étranger. Objectif : éliminer le marché parallèle du billet vert et freiner la hausse de la demande sur le dollar.

La Banque Centrale devrait poursuivre sa politique monétaire restrictive pendant la première moitié de 2023 pour contenir l’inflation et soutenir la monnaie nationale.

 1 2 3 4 5