Mardi, 16 avril 2024

 Les articles de Gilane Magdi

Pour aider l’Egypte à faire face à l’impact négatif de la guerre Russie-Ukraine, l’Arabie saoudite a fait un dépôt de 5 milliards de dollars à la Banque Centrale et a conclu un accord d’investissement avec le Fonds souverain égyptien.

Le Centre égyptien des études stratégiques (ECSS) a organisé, le 26 mars, une conférence sur l’avenir de l’industrie égyptienne. Les participants ont tracé une image optimiste de ce secteur au cours de la prochaine période. Bilan.

La flambée des cours de l’or noir au niveau mondial aura des répercussions significatives sur le budget de l’Etat et les consommateurs en Egypte.

La guerre en Ukraine jette son ombre sur plusieurs secteurs de l’économie mondiale, notamment l’énergie. L’impact serait significatif sur le déficit budgétaire et sur l’inflation en Egypte, qui va toutefois bénéficier de la hausse des prix du gaz

Coup de tonnerre sur les marchés mondiaux des métaux et des céréales.

La Banque Centrale d’Egypte (BCE) a imposé de nouvelles règles sur les importations en vue d’une plus grande transparence. La décision ne fait pas l’unanimité.

Le retour de l’Egypte à l’indice mondial des marchés émergents JP Morgan aura des impacts positifs sur les investissements étrangers. Explications.

Le FMI a revu à la hausse ses prévisions de croissance en Egypte, contrairement à la croissance mondiale. Une bonne gestion des répercussions de la crise de la pandémie est à l’origine de cette bonne performance. Explications.

Le salaire minimum des fonctionnaires du public passera à 2 700 L.E. en juillet prochain. Il s’agit de la 4e hausse en 3 ans. Le secteur privé devrait suivre.

  6