Mardi, 20 février 2024

 Les articles de Abir Taleb

Les négociations entre Bagdad et Washington sur l’avenir de la coalition internationale ont repris cette semaine dans un contexte explosif. Bagdad se retrouve à nouveau contraint d’opérer un difficile équilibre entre ses alliés américain et iranien.

Nouveau paradigme des conflits de l’avenir, l’IA et son usage militaire soulèvent de nombreuses inquiétudes. La place de l’humain, les questions éthiques et le droit de la guerre sont au coeur de ces interrogations. Décryptage.

Alors que la communauté internationale continue de plaider pour une solution à deux Etats comme seule voie de sortie de crise, la tension reste à son comble dans la région : de Gaza à la mer Rouge en passant par le Sud-Liban et la Syrie.

Dissensions au gouvernement, appels à des élections anticipées et colère populaire : les critiques contre Netanyahu ne cessent de prendre de l’ampleur. Mais ce dernier persiste et signe.

Au-delà des principes inhérents aux fondements de l’axe de la résistance, l’action des Houthis en mer Rouge est plutôt dictée par des objectifs internes et des velléités de s’imposer comme un acteur régional incontournable. Décryptage.

La guerre israélienne contre Gaza est entrée dans son 4e mois sans le moindre signe d’une fin prochaine. Les efforts diplomatiques américains se concentrent désormais uniquement sur les moyens d’éviter un élargissement du conflit. Décryptage.

Territoire exigu sous blocus depuis près de 17 ans, la bande de Gaza est, depuis bien longtemps, entièrement dépendante : des aides internationales pour la survie de sa population et d’Israël pour son économie. Décryptage.

Alors que les efforts diplomatiques s’intensifient pour une sortie de crise, la bande de Gaza vit toujours au rythme des frappes. La situation humanitaire y est de plus en plus critique.

Deux mois et demi après le début de sa guerre à Gaza, Israël n’est pas parvenu à remporter de véritables succès. En revanche, les morts et des destructions augmentent de jour en jour à Gaza sans qu’on puisse en voir le terme.

Le trafic maritime en mer Rouge subit de plein fouet l’impact de la guerre à Gaza. Avec d’importants risques sur le commerce international et la sécurité régionale.

La guerre se poursuit inlassablement à Gaza poussant la population civile à l’exode dans des conditions humanitaires et sanitaires désespérées. Israël reste sourd aux appels à une nouvelle pause humanitaire.

De plus en plus d’organisations internationales tirent, en vain, la sonnette d’alarme quant à la situation humanitaire désastreuse à Gaza, où la guerre est devenue le symbole de la faillite du droit et du système internationaux.

Avec une journée thématique consacrée à la paix tenue pour la première fois au cours d’une COP, le lien entre les conflits et le changement climatique est plus que jamais d’actualité. Mais force est de constater que là aussi, le double standard est de mise. Décryptage.

Les différents fronts de l’« Axe de la résistance » connaissent un sérieux regain de tension. Pour autant, l’Iran mène un jeu bien prudent et a ses propres calculs.

La guerre a repris de plus belle à la suite de l’expiration de la trêve humanitaire qui a duré sept jours et qui a permis l’échange de détenus. Israël concentre désormais ses opérations dans le sud de la bande de Gaza.

Parmi les milliers de Palestiniens détenus dans les prisons israéliennes, certains noms se font connaître plus que d’autres. Focus.

Une grande majorité de mineurs figure parmi les Palestiniens jugés « libérables » par Israël. Car les prisons israéliennes regorgent d’enfants palestiniens.

Avant cet accord, cinq autres grandes opérations d’échange de prisonniers ont eu lieu ces 40 dernières années.Chronologie.

Un Palestinien sur cinq est passé, au moins une fois au courant de sa vie, par les geôles israéliennes. De quoi faire de la question de l’échange des prisonniers un thème central dans les relations israélo-palestiniennes.

La trêve à Gaza a été prolongée jusqu’à ce jeudi 30 novembre, ce qui permet la libération de davantage de détenus de part et d’autre. Mais la guerre, elle, est loin d’être finie.

1 2 3 4 5