Samedi, 24 février 2024
Al-Ahram Hebdo > Mode de vie >

3 questions au Dr Mohamed Shemis, directeur de l’Institut de Theodor Bilharz des recherches, partenaire essentiel dans la lutte contre l’hépatite C.

Dimanche, 12 novembre 2023

Mohamed Shemis

Al-Ahram Hebdo : Quand est-ce que l’hépatite C a été découverte en Egypte ? Et pourquoi la maladie était-elle si répandue ?

Mohamed Shemis : Ce type d’inflammation de foie a été découvert en 1989. Après sa découverte, on lui a donné le nom d’hépatite C. Auparavant, la bilharziose était très répandue en Egypte, notamment en milieu rural, et malheureusement, faute de stérilisation des seringues, les virus étaient transmis de malade en malade, dont celui de l’hépatite C. D’où une très forte contamination pendant les années 1960 et 1970, quand la bilharziose était traitée par injections intraveineuses de sels d’antimoine.

— Pourquoi les nouveaux traitements sont-ils considérés comme révolutionnaires ?

— Auparavant, on n’avait que l’interféron. C’était le seul traitement répandu dans les années 1990 et au début des années 2000. Or, traiter un patient avec l’interféron exigeait une équipe multidisciplinaire avec le spécialiste à cause de ses effets secondaires graves. Il était pris sous forme d’injection hebdomadaire pendant une année, mais le taux de guérison ne dépassait pas les 50 %.

— Quels sont les efforts de l’Institut de Theodor Bilharz dans le domaine de recherche pour éradiquer l’hépatite C ?

— Durant les 10 dernières années, plus d’une quarantaine de recherches ont abordé l’hépatite C et ont été publiées dans les revues scientifiques. Il y a eu des projets de coopération de recherches avec des universités françaises. Nous avons contribué au recensement démographique en recevant des échantillons dans nos laboratoires venant des quatre coins de l’Egypte. En plus, les laboratoires pharmacologiques font des examens sur les composants présents dans ces médicaments, y compris les substances actives utilisées l lutte contre l’hépatite C.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique