Dimanche, 16 juin 2024
Sports > Sports >

Euro-2024: Nagelsmann fidèle à ses choix forts avec Kroos, mais sans Hummels ni Brandt

AFP , Jeudi, 16 mai 2024

Nagelsmann
L’entraîneur-chef allemand Julian Nagelsmann s’adresse aux médias lors de la présentation de l’équipe nationale allemande de football pour les prochains championnats d’Europe à Berlin, en Allemagne. Photo : AP

Fidèle à ses choix, le sélectionneur allemand Julian Nagelsmann a nommé jeudi un groupe de 27 joueurs autour de Toni Kroos et son capitaine Ilkay Gündogan, mais sans Mats Hummels ni Julian Brandt, pour disputer à domicile l'Euro-2024 (14 juin-14 juillet).

L'UEFA autorisant des listes jusqu'à 26 joueurs pour le tournoi, Julian Nagelsmann devra retirer d'ici au 7 juin (minuit) au moins un joueur de sa liste, après les matches de préparation contre l'Ukraine le 4 juin à Nuremberg, et la Grèce trois jours plus tard à Mönchengladbach.

"On partira à l'Euro avec quatre gardiens. Et avec 22 joueurs de champ. Je ne suis pas un grand fan des groupes élargis, mais je peux faire avec 22 joueurs de champ", a expliqué Julian Nagelsmann.

C'est à deux pas de la Porte de Brandebourg, monument emblématique de Berlin, que le sélectionneur a justifié les noms des joueurs retenus pour la préparation à la compétition continentale que l'Allemagne organise, avec un match d'ouverture le 14 juin à l'Allianz Arena de Munich contre l'Ecosse.

Quadruple championne du monde (1954, 1974, 1990 et 2014), l'Allemagne est triple championne d'Europe (1972, 1980, 1996) et se place au sommet d'une longue liste d'outsiders, avec l'Espagne, le Portugal et l'Italie (tenant du titre) de l'Euro-2024, derrière la France de Kylian Mbappé, vice-championne du monde en 2022, et l'Angleterre de Harry Kane et Jude Bellingham.

"J'ai le sentiment que l'on peut gagner le tournoi. Et la plupart du temps, mon intuition n'est pas trop mauvaise", a glissé le sélectionneur en conférence de presse.

- Liste dévoilée au fil de l'eau -

Pour décrocher le premier titre continental depuis 28 ans, Nagelsmann s'est fortement appuyé (24 des 27 noms) sur la liste qu'il avait construite à la mi-mars pour les matches amicaux en France et contre les Pays-Bas conclus avec deux succès qui l'ont conforté dans ses choix "courageux".

"Nous n'allons pas changer dix ou cinq joueurs. Peut-être un ou deux, si personne ne se blesse", avait d'ailleurs annoncé le sélectionneur après la victoire contre les Pays-Bas.

"On a très peu changé le groupe, parce que c'était bon", a estimé Nagelsmann jeudi.

Le parcours européen du Borussia Dortmund, qui disputera la finale de la Ligue des champions le 1er juin contre le Real Madrid, ne l'a pas fait changer de ligne. Les excellentes prestations de Mats Hummels et Julian Brandt avec Dortmund en quarts contre l'Atlético Madrid et en demies contre le Paris SG, n'auront pas suffi à le convaincre.

Seul le défenseur de Dortmund Nico Schlotterbeck intègre le groupe allemand.

Il en va de même pour Leon Goretzka, Nagelsmann lui préférant le jeune milieu de terrain défensif du Bayern Aleksandar Pavlovic (20 ans le 3 mai), qui avait été aligné par Thomas Tuchel le 8 mai pour la demie retour de C1 des Munichois à Madrid contre le Real (défaite 2-1 et élimination).

La Fédération allemande avait diffusé ces quatre derniers jours, au fil de l'eau, une grande partie (18) des 27 noms finalement retenus par Nagelsmann.

Le coup d'envoi avait été donné dimanche soir: en fin de journal sur la télévision publique ARD, le nom de Schlotterbeck était apparu comme premier sélectionné pour l'Euro.

Dix-sept autres noms ont ensuite été distillés. Le capitaine Ilkay Gündogan a ainsi été dévoilé sur des panneaux publicitaires d'Alexanderplatz, l'une des places iconiques de la capitale allemande.

Le dernier nom sorti avant la conférence de presse de Julian Nagelsmann, a été celui de Florian Wirtz, milieu de terrain et champion d'Allemagne avec le Bayer Leverkusen, lors d'un concert de la rappeuse allemande Nina Chuba à Hambourg mercredi soir.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique