Vendredi, 19 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Haltérophilie : L’Egypte rafle 4 médailles aux Championnats du monde juniors

Mirande Youssef , Jeudi, 06 avril 2023

La sélection féminine d’haltérophilie a brillé aux Championnats du monde juniors la semaine dernière en Albanie, raflant 10 médailles et battant le record du monde. Bilan.

Haltérophilie : L’Egypte rafle 4 médailles aux Championnats du monde juniors
Avec 4 médailles d’or, l’Egypte figure sur la liste des 10 premiers au tableau final.

L’équipe féminine d’haltérophilie a fêté la semaine dernière son exploit aux Championnats du monde juniors qui se sont achevés en Albanie. Les jeunes haltérophiles égyptiens ont raflé 10 médailles : 4 d’or, 4 d’argent et 2 de bronze. La star de la sélection Shams Mohamed (81 kg) a décroché une médaille d’or à l’arraché en soulevant 103 kg, une autre à l’épaulé-jeté en soulevant 129 kg et une troisième médaille d’or pour un total de 232 kg. Shams a devancé l’haltérophile de Géorgie Mariam Murgvliani, qui a réalisé au total 229 kg.

La quatrième médaille d’or a été réalisée par l’haltérophile Rahma Ahmed (-76 kg) qui a décroché une médaille d’or en épaulé-jeté en soulevant 122 kg. Elle a également raflé 2 médailles d’argent à l’arraché en soulevant 99 kg et au total 221 kg. Les deux haltérophiles Basma Ramadan (40 kg) et Habiba Saad (-49 kg) ont raflé chacune une médaille de bronze à l’arraché. Grâce à ces médailles, l’Egypte a occupé la 7e place au tableau final. A noter que les trois premières places ont été occupées respectivement par la Turquie, classée 1re, suivie par le Kazakhstan (2e) et les Philippines (3e). Chez les hommes, le meilleur résultat était celui d’Ayad Mohamed (55 kg) qui a réalisé une 6e place à l’épaulé-jeté en soulevant 117 kg et la 8e au total en soulevant 204 kg. En effet, l’Egypte a participé à ces championnats avec 10 dames et 2 hommes.

Bonne prestation

Selon les responsables de la Fédération égyptienne d’haltérophilie, la moisson de l’Egypte est très bonne, puisque les haltérophiles égyptiennes ont été à la hauteur. « Parmi les 10 dames qui ont pris part à la compétition, 4 ont raflé des médailles et 2 ont réalisé de très bons classements. Cela prouve qu’elles ont démontré un très bon niveau dans un tournoi de très haut niveau qui regroupe les meilleurs du monde », assure Alaa Kamel, directeur technique de la sélection.

Selon lui, il s’agit d’une performance de bon augure qui démontre que cette équipe a réussi malgré son jeune âge à se frayer un chemin vers le mondialisme. « Avec 10 médailles dont 4 d’or, l’équipe féminine a réalisé des résultats au-delà de nos attentes. On travaille avec cette jeune équipe depuis quelques années pour former des stars qui pourraient rééditer les anciens exploits de l’haltérophilie égyptienne », assure Alaa Kamel. Il ajoute que l’équipe était en stage fermé au Centre olympique de Maadi depuis le début de la saison. En effet, cet exploit fait suite à une série de résultats positifs réalisés par la sélection féminine depuis l’année 2021, qui a marqué le retour de la sélection après une suspension de deux années pour dopage. Parmi ces résultats, on peut citer celui de Neama Said (20 ans) qui a raflé 2 médailles d’or aux Championnats du monde en Grèce en mai 2022. Sara Samir a également fait un fort comeback en raflant 3 médailles d’or aux Championnats du monde en Colombie en décembre 2022.

La moisson égyptienne redonne confiance à l’équipe d’haltérophilie et c’est loin d’être fini. Celle-ci sera à suivre aux Jeux olympiques de Paris.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique