Vendredi, 19 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Tourisme >

33 tombes antiques découvertes à l’ouest d’Assouan

Mardi, 25 juin 2024

Trente-trois sépultures familiales comportant des restes de momies et permettant d’avoir davantage de connaissances sur les maladies des époques tardives et gréco-romaine ont été découvertes à l’ouest d’Assouan par une mission égypto-italienne, ont annoncé les autorités lundi 24 juin.

33 tombes antiques découvertes à l’ouest d’Assouan

La mission archéologique travaillait à proximité du mausolée de l’Aga Khan, dans le sud-est de l’Egypte, et y a découvert « 33 tombes » remontant aux époques tardives (de 712 à 332 av. J.-C.) et gréco-romaine (de 332 av. J.-C. au IVe siècle ap. J.-C.), a déclaré le ministère du Tourisme et des Antiquités dans un communiqué. Les archéologues ont trouvé des « outils funéraires et des restes de momies permettant d’en savoir plus sur les maladies » qui sévissaient à l’époque, selon la même source. « Certaines momies présentent des signes d’anémie, de malnutrition, de maladies pulmonaires, de tuberculose et d’ostéoporose », a affirmé Patricia Piacentini, cheffe du pendant italien de la mission et professeure d’égyptologie à l’Université de Milan.

La mission égypto-italienne fouille depuis 2018 la zone autour du mausolée de l’Aga Khan, sur la rive ouest du Nil, en face du centre-ville d’Assouan où est enterré Sir Sultan Mohamad Chah, considéré en son temps comme l’homme le plus riche du monde.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique