Jeudi, 25 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Tourisme >

Le site sacré d’Abydos

Doaa Elhami , Mercredi, 12 juin 2024

Le site d’Abydos, situé dans le gouvernorat de Sohag en Haute-Egypte, à 392 km au sud du Caire, est considéré comme l’une des régions les plus sacrées de l’Egypte Ancienne.

Le site sacré d’Abydos

Il s’agit de la ville sainte du dieu Osiris, d’autant qu’elle abrite l’Osiréion, un temple dédié au culte d’Osiris. Composé de blocs de pierre et de colonnes de granite pesant chacun 70 tonnes, ce temple voûté s’étend sur 18 mètres sous terre.

« Le plus étonnant est que l’édifice est alimenté en eau douce en continu. Personne n’a pu déterminer la raison de la présence de cette eau dont la source reste inconnue », explique Magdi Chaker. Selon Khaled Saad, « les prêtres de l’Osiréion affirment que cet endroit était le théâtre de la querelle entre Osiris et son frère Seth. Abydos fut également le lieu où Isis partit chercher le corps d’Osiris, c’est là qu’elle trouva son sarcophage et le rouvrit avec le peseshkaf. Elle put alors rassembler ses organes et l’épouser », raconte Saad, mentionnant qu’Isis érigea à Abydos une tombe symbolique pour son époux, qui fut plus tard divinisé en tant que maître de l’au-delà.

En outre, Abydos est le lieu de la naissance de la trinité divine composée d’Osiris, symbolisé par la colonne Djed, Isis par le Tyet ou son noeud, et Horus, connu pour son oeil. Les égyptologues affirment que le culte d’Osiris a perduré sur une longue période, de la Ire à la XIXe dynastie. Ils soulignent également que le temple d’Osiréion continue d’attirer les étrangers pour la pratique de la méditation.

A noter que la visite de ce temple est parmi les plus chères au monde, le prix du permis de visite s’élevant à 30 000 L.E., sans inclure le coût du site lui-même. Ses portes sont rarement ouvertes pour de petits groupes.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique