Samedi, 22 juin 2024
Al-Ahram Hebdo > Monde >

Raid israélien à Jénine

Mardi, 21 mai 2024

L’Autorité palestinienne a annoncé mardi matin que sept personnes avaient été tuées par des tirs israéliens à Jénine, ville du nord de la Cisjordanie occupée, où l’armée israélienne a annoncé être en train de mener un raid.

Raid israélien à Jénine

 « Sept personnes sont mortes et neuf ont été blessées par les balles de l’occupation à Jénine. Deux blessés sont dans un état grave », indique un court message sur le compte Telegram du ministère palestinien de la Santé en guise de « point » sur la situation.

L’armée israélienne avait indiqué un peu plus tôt, sans plus de précisions, sur son compte Telegram que des forces israéliennes avaient « commencé une opération antiterroriste à Jénine en attaquant des hommes armés dans la zone ».

L’agence officielle palestinienne Wafa a identifié l’un des morts comme Oussaïd Jabarine, chirurgien à l’hôpital gouvernemental de la ville. Parmi les morts figurent également un instituteur et un mineur, écolier ou collégien, selon les informations de l’agence.

Du fait du raid militaire israélien en cours, toutes les écoles de la ville et du camp de réfugiés palestiniens adjacent ont été évacuées, toujours selon Wafa.

Jénine est un bastion de groupes armés luttant contre Israël, qui occupe la Cisjordanie depuis 1967. L’armée israélienne y mène régulièrement des opérations militaires qu’elle qualifie d’« antiterroristes » et destinées, selon elle, à empêcher des attentats en Israël ou des attaques contre des Israéliens en Cisjordanie.

La Cisjordanie est le théâtre depuis deux ans d’une flambée de violences, notamment après la guerre israélienne à Gaza lancée le 7 octobre. Au moins 512 Palestiniens ont été tués par des soldats ou des colons israéliens en Cisjordanie depuis le 7 octobre, selon le ministère palestinien de la Santé.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique