Jeudi, 13 juin 2024
Al-Ahram Hebdo > Escales >

Randa Ragy : Les trois clés sont la modération, l’équilibre et la variété

Dina Kabil , Mercredi, 22 mai 2024

Nutritionniste clinique et holistique, Randa Ragy explique les trucages derrière les calories zéro et donne des conseils utiles pour maintenir son bien-être.

 Les trois clés sont la modération, l’équilibre et la variété

Al-Ahram Hebdo : Quels sont les principaux produits médiatisés comme amaigrissants ? Ont-ils des effets secondaires ?

Randa Ragy : Les infusions ne peuvent en aucun cas amaigrir le corps et si l’on réussit à perdre un peu de poids, c’est surtout parce qu’il est composé de plante anti-rétention. Il se peut que le corps ait une rétention d’eau et dès que la personne pèse son poids, elle découvre une perte de poids. Il faut se demander si l’objectif est de se débarrasser de la graisse ou, momentanément, de l’eau retenue.

Il y a aussi les sodas light ou zéro. Je suis en principe contre tout type de soda parce qu’il contient un taux d’acide phosphorique qui affecte la régulation du calcium dans le corps. A ceux qui sont fans des différents types de Cola, je déconseille les zéro ou sans sucre et leur demande de consumer la boisson ordinaire avec sucre. Puisque le Cola zéro contient l’aspartame qui peut provoquer, à long terme, le cancer.

Le pain. Il faut préciser qu’un toast blanc, un pain au levain ou un pain multi-graines ont tous les mêmes calories. La différence est que la farine blanche active l’avidité à manger et par la suite mène à un pic d’insuline, tandis que les autres types riches en fibres font monter l’insuline d’une manière graduelle. Plus notre assiette est riche en fibres, plus on est sur le bon chemin : c’est ma devise.

— Y a-t-il des produits qui peuvent aider sans être nuisibles ?

— Le vinaigre de cidre de pomme aide à réduire la graisse corporelle, mais encore faut-il savoir le mode d’emploi et quel type acheter. Ne pas le consumer avec la boisson matinale sur estomac vide parce qu’il peut provoquer un ulcère dans le système digestif. Mais plutôt l’ajouter sur la salade ou sur certaines autres recettes. En plus, il ne faut pas l’acheter des magasins étiqueté comme « filtré », mais par contre chercher le non filtré et qui se voit trouble dans la bouteille, celui-ci s’appelle « mère » et contient des bactéries bénéfiques. En plus du vinaigre de pomme, les piments favorisent le déstockage des graisses, et également le café, à condition de considérer si la personne souffre d’une hypertension. Il n’existe pas de recette fixe pour tout le monde, cela dépend de chaque individu et de son état de santé.

— Quels sont les conseils utiles que vous donnez pour éviter les arnaques ?

— Tout d’abord, l’idée n’est pas uniquement la nourriture, je suis partisane d’un mode de vie, manger bien des choses appétissantes en petite quantité, en compagnie d’autres personnes, parce que maigrir n’est pas se faire punir. Eviter la généralisation, ce qui peut convenir à une personne peut nuire à une autre, comme l’exemple du café. En plus, dans le même régime alimentaire sanitaire, le dosage de protéine par exemple varie si la personne pratique du sport et quel type de sport ou si son travail de bureau ne permet pas de bouger, parce que l’excès de protéine peut amener à l’obésité en fin de compte. Eviter l’excès, même lorsqu’il s’agit de produits naturels « certifiés » par votre nutritionniste parce que le fait d’en abuser peut avoir des effets secondaires. Par exemple, consumer régulièrement les épinards et les choux kale, qui sont des antioxydants riches en fibres, provoque des troubles intestinaux et des brûlures d’estomac.

— Quelle est la clé du système de nutrition à laquelle vous vous attachez ?

— Trois clés essentielles sur lesquelles je repose toujours. Un, la modération : la quantité modérée à chaque repas ; normalement, je préfère deux repas et un goûter. Je favorise aussi le jeûne intermittent parce qu’il active le système immunitaire. Deux, l’équilibre : entre les genres peu de glucides, de protéines et beaucoup de légumes au début du repas et cela pour que le taux d’insuline ne monte pas dans le sang soudainement. Trois, la variété : varier entre le plus grand nombre de métaux et de vitamines.

— La nutrition holistique repose sur l’équilibre du corps et du bien-être. Quelles astuces donnerez-vous ?

— Le premier pas c’est de faire des analyses pour savoir s’il existe un problème de santé et le mettre en considération en esquissant le programme de nutrition. Le sport est numéro 1, même les plus simples formes comme le cardio ou la danse. Ensuite, il faut suivre un programme de nutrition équilibré. Il est aussi nécessaire de bien dormir entre 7 et 8 heures. Enfin, il faut apprendre à gérer le stress à travers des activités très simples comme faire du massage, écouter de la musique, mettre du sel de magnésium dans son bain pour se relaxer ou très efficace encore dans la douche, alterner de l’eau froide et chaude plusieurs fois.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique