Vendredi, 21 juin 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Abdelmoneim Elhusseiny : Notre objectif est de monter sur le podium aux JO de Paris 2024

Doaa Badr , Mercredi, 08 mai 2024

La sélection nationale d’escrime s’est qualifiée pour les Jeux olympiques de Paris avec 21 athlètes (un record). Entretien avec Abdelmoneim Elhusseiny, président de la Fédération égyptienne.

Notre objectif est de monter sur le podium aux JO de Paris 2024

Al-Ahram Hebdo : Comment voyez-vous la qualification de 21 athlètes de l’équipe nationale d’escrime pour les Jeux Olympiques (JO) de Paris ?

Abdelmoneim Elhusseiny : Je suis totalement satisfait de la qualification d’un nombre record d’escrimeurs pour les JO. C’est la première fois dans l’histoire de la Fédération égyptienne depuis sa création en 1928 qu’un tel événement se produit. L’Egypte s’est qualifiée pour les JO avec 21 escrimeurs : 12 hommes (9 titulaires et 3 remplaçants) et 9 dames (7 titulaires et 2 remplaçantes). L’Egypte s’est qualifiée avec une équipe complète composée de 3 titulaires et un remplaçant dans les épreuves du fleuret et de l’épée, une équipe complète en sabre hommes et une seule athlète en sabre femmes. Il est à noter que 3 escrimeurs titulaires disputeront les épreuves en individuel et par équipe.

— Quel est le système de qualification pour les JO ?

— Il faut savoir que la qualification olympique pour les JO se fait à travers le classement mondial. Ce classement est établi en fonction du nombre de points accumulés entre le 3 avril 2023 et le 1er avril 2024 dans les compétitions de la Coupe du monde par équipe seniors, les Championnats du monde par équipe seniors et les Championnats continentaux par équipe seniors. Le classement par équipe est également déterminé en prenant en compte les points obtenus lors de ces événements, soit un total de 48 équipes, et par extension 144 athlètes, qui seront qualifiés pour les compétitions en individuel (trois par nation). Les quatre nations les mieux classées par genre et dans chaque arme seront qualifiées pour les JO, peu importe leur zone territoriale d’origine.

L’équipe la mieux placée par genre et dans chaque arme dans chacune des quatre zones (Afrique, Amériques, Asie/Océanie et Europe) et celles figurant entre la 5e et la 16e places du classement sont également qualifiées pour Paris 2024.

— Comment les Egyptiens ont-ils décroché leurs tickets pour les JO ?

— L’équipe de sabre hommes s’est qualifiée pour Paris après avoir décroché la 8e place au classement mondial avec 206 points, tandis qu’en sabre dames, l’équipe a échoué à se qualifier, seule la vedette de l’équipe, Nada Hafez, a décroché son ticket en individuel dames. Pour l’équipe de fleuret hommes, les Egyptiens ont confirmé leur qualification olympique en occupant la 7e place du classement mondial avec 220 points. Les dames se sont qualifiées avec une équipe complète de fleuret en se classant à la 15e place mondiale. L’équipe d’épée hommes s’est qualifiée en se classant à la 9e place mondiale avec 209 points, tandis que l’équipe dames s’est qualifiée en se classant 15e mondiale. Il faut savoir que pour les armes qualifiées par équipe, les noms des athlètes ne sont pas encore fixés.

— Quand est-ce que les noms seront révélés ? Et quels sont les critères de sélection ?

— L’encadrement technique de l’équipe nationale a fini de mettre en place l’approche finale qui sera suivie lors de la préparation et ce, en coordination avec le comité technique. Une liste préliminaire de 8 athlètes dans chaque arme a été choisie, alors que la liste finale qui comprend 4 escrimeurs dans chaque équipe sera annoncée après la fin des Championnats d’Afrique qui auront lieu du 6 au 10 juin à Casablanca, au Maroc. Le conseil d’administration de la Fédération égyptienne d’escrime a décidé de choisir la liste finale des athlètes qui participeront aux JO après l’organisation d’un certain nombre de tournois, afin de choisir les meilleurs escrimeurs capables de réaliser une bonne performance.

— Les équipes nationales comprennent de jeunes athlètes qui disputent à la fois les compétitions juniors et seniors. Cela ne représente-t-il pas un lourd fardeau pour ces jeunes ?

— La participation d’un athlète à différentes catégories d’âge peut être négative si l’athlète n’est pas appliqué. Nous comptons sur certains jeunes escrimeurs qui font partie de la première équipe tel Abdelrahman Tolba. Notre priorité est toujours la première équipe.

— Pensez-vous que l’escrime égyptienne remporte une médaille olympique à Paris ?

— Nous nous sommes qualifiés pour les JO, nous avons donc achevé la phase de qualification et nous avons commencé à nous concentrer sur la médaille olympique. Notre but n’était pas une qualification olympique avec un nombre record, mais plutôt le fait de monter sur le podium aux JO de Paris 2024. Nous travaillons depuis des années pour réaliser ce but, et aujourd’hui, l’escrime égyptienne est prête à le réaliser. L’Egypte est en train de devenir l’une des grandes nations de la discipline. Depuis des années, les jeunes Egyptiens se trouvent sur le podium lors des Championnats du monde juniors. Et l’année dernière, l’Egypte a remporté une médaille aux Mondiaux seniors par Ziad Elsissy et les escrimeurs égyptiens ont décroché plusieurs médailles en Coupe du monde. Donc, nous sommes sur la bonne voie et nous pourrons, je pense, réaliser notre objectif à Paris en décrochant au moins une médaille par équipe.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique