Jeudi, 13 juin 2024
Al-Ahram Hebdo > Escales >

Un balcon-oasis à l’égyptienne

Samar Al-Gamal , Mercredi, 01 mai 2024

Vous n’avez pas de jardin mais vous aimez les plantes ? Pas de quoi s’inquiéter, il vous est toujours possible de cultiver, dans votre intérieur, des fleurs, de fines herbes ou des plantes aromatiques. Voici quelques conseils pour jardiner sans jardin.

Un balcon-oasis à l’égyptienne

Le tintement d’une cuillère contre un verre annonçait le rituel de mon père, et bientôt, un parfum léger flottait dans la maison, l’arôme vif de la menthe. Il achetait un bouquet de feuilles de menthe fraîches et de retour à la maison, il les plaçait soigneusement dans une tasse d’eau, marquant le début de leur nouvelle vie. Les jours passaient, l’eau prenant une teinte verte tandis que des racines minuscules s’allongeaient timidement vers le fond. Il les transplantait dans un pot près de la fenêtre de sa chambre, là où il y a le plus de soleil dans l’appartement.

Chaque matin, les feuilles de menthe attendaient et papa en coupait quelques-unes, les infusait dans son thé noir. Si je n’ai pas hérité de sa tasse quotidienne de thé à la menthe, ce petit jardin miniature ne cesse de m’inspirer. J’ai commencé à planter de petites choses chez moi. Parfois, cela fonctionnait, et un petit jardin d’herbes aromatiques fleurissait sur mon rebord de fenêtre. D’autres fois, les feuilles ou les graines obstinément enveloppées refusaient de développer des racines.

Le jardinage est thérapeutique. L’hortithérapie signifie littéralement « thérapie par le jardin » ou « soins par le jardinage ». C’est une forme de thérapie qui utilise le jardinage et les plantes pour améliorer la santé physique et mentale des personnes. Des études suggèrent que cela pourrait également être bénéfique pour les personnes souffrant de dépression.

Une étude publiée dans la revue Journal of Physiological Anthropology a révélé que l’interaction avec des plantes d’intérieur pouvait réduire le stress chez les jeunes adultes. L’étude a impliqué des participants effectuant des tâches dans des pièces avec ou sans plantes. Ceux se trouvant avec des plantes présentaient une pression artérielle et une variabilité de la fréquence cardiaque plus faibles, indiquant un état plus détendu.

Même un balcon, une petite terrasse ou encore une fenêtre ou un mur peut s’épanouir en une oasis florissante. Vaut mieux profiter du soleil abondant de l’Egypte. Ces mois plus chauds sont idéaux pour planter des légumes qui aiment la chaleur comme les tomates, les poivrons et les concombres. Les herbes comme le basilic, le thym et la menthe prospéreront également sous le soleil abondant.

Nourri de réussites, de revers et de conseils de Naiim, un jardinier, et de Kamel, un vendeur de plantes, voici un guide pour débuter une propre aventure végétale, dans un pays où la pollution de l’air et le manque d’espaces verts sont une préoccupation majeure. Vous avez le choix entre acheter des graines chez les fleuristes, dans les jardineries, ou dans les unités agricoles dans les provinces, y compris auprès du ministère de l’Agriculture à Doqqi, au Caire. Mais vous pouvez également extraire des graines de vos fruits et légumes que vous consommez habituellement. C’est le cas des tomates, des poivrons, des abricots, des prunes, des avocats et bien d’autres encore !

Construire les bases

 1. Le soleil : Comprendre l’exposition au soleil de votre balcon ou fenêtre est essentiel pour choisir des plantes qui peuvent s’y épanouir.

2. Le pot : Le drainage est crucial ! Choisissez des contenants avec des trous de drainage pour éviter l’engorgement des plantes en pot. Soyez créatif avec les pots, donnez une seconde vie à de vieilles boîtes de conserve, des tasses à thé ou des bouteilles d’eau en plastique en les transformant en pots originaux. N’oubliez pas les trous de drainage pour éviter que les racines ne pourrissent !

3. Le sol : Un terreau de haute qualité est la pierre angulaire de vos plantes. Optez pour un mélange léger. L’ajout de matières organiques comme du compost (fabriqué des déchets alimentaires si vous voulez) ou d’un engrais liquide est essentiel.

4. La plantation : Chaque plante a ses propres besoins, alors suivez des conditions liées à chaque plante, saison, lumière et arrosage.

Conseils supplémentaires

 Antifongique naturel : Pour lutter contre les maladies fongiques qui touchent les plantes, comme le mildiou ou en cas de coupes ou de blessures, mélanger 2 cuillères à cannelle dans un litre d’eau, laisser infuser pendant 3 heures ou plus avant d’utiliser le mix pour arroser vos plantes. Vous pouvez également saupoudrer de la cannelle en poudre directement sur le terreau autour de la plante. N’abusez pas.

Stimuler la croissance : Dissoudre une cuillère de miel noir dans un litre d’eau tiède, ajouter une cuillère à soupe de levure sèche et laisser reposer 10-15 minutes. Diluer ensuite (1:10) et arroser la terre une seule fois. Ne jamais répéter.

Applications pour les jardiniers amateurs

 Gardenize : Permet de créer un plan de jardin personnalisé, de suivre la croissance de vos plantes et de recevoir des conseils de jardinage.

Planta : Permet d’identifier les plantes, de recevoir des conseils de soins.

Plantix : Permet de diagnostiquer les maladies de vos plantes.

Extraire les grains

 Tomates : Coupez la tomate en tranche et récupérez les graines. Rincez-les soigneusement et laissez sécher pendant quelques jours. Vous pouvez les mettre au frigo aussi. Plantez dans un terreau bien drainé, à environ 1 cm de la surface, arrosez encore et couvrez le pot avec un papier aluminium pendant cinq jours.

Poivrons : Coupez le poivron verticalement en deux et conservez les cloisons blanches avec les graines. Rincez délicatement sous l’eau et laissez sécher pendant quelques jours.

Plantez les cloisons tête vers le bas, à environ 2 cm de profondeur en veillant à ce que les graines soient bien en contact avec le terreau.

Pruneaux ou Abricots : Retirez le noyau et cassez-le en deux et récupérez l’amande. Replacez l’amande dans les deux couches du noyau et plantez directement dans un pot. Recouvrez légèrement de terreau et tassez délicatement la surface.

Une autre astuce consiste à déposer les amandes dans un papier imbibé d’eau tiède et à placer le papier dans un sac en plastique refermable. Une fois que les radicelles apparaissent, vous pouvez planter les amandes germés dans des pots de terreau.

Cardamome : Ecrasez légèrement les gousses pour fendre la coque extérieure sans abîmer les graines. Remplissez le pot avec du terreau humidifié. Enfoncez 2 à 3 gousses de cardamome à environ 1 cm de profondeur dans le terreau en les espaçant et arrosez légèrement.

Citrons : Coupez le citron en deux et retirez les graines. Plantez directement ou plantez-les d’abord dans un sachet de thé utilisé jusqu’à ce que les radicelles apparaissent avant de les transporter au pot.

Germination dans un carton à œufs

 Créez des trous dans le fond de chaque compartiment et remplissez avec du terreau, en laissant environ 2,5 cm d’espace en haut. Placez les graines et semez-les selon les instructions.

Arrosez la terre jusqu’à ce qu’elle soit humide.

Couvrez le plateau avec un film plastique transparent pour créer un environnement humide et placez-le dans un endroit ensoleillé.

Une fois que les graines germent, retirez le film plastique, et lorsque les plantules sont suffisamment robustes, transplantez-les dans des pots.

Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi couper chaque compartiment de la boîte à oeufs, ceci permettra de les placer directement dans le pot plus tard. Le carton est biodégradable et se décomposera dans le sol au fil du temps.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique