Mercredi, 22 mai 2024
Al-Ahram Hebdo > Afrique >

Ethiopie : plus de 50 000 déplacés par des combats dans le nord

Mercredi, 24 avril 2024

Plus de 50 000 personnes ont été déplacées par des combats dans une région disputée du nord de l’Ethiopie, a affirmé l’ONU, une dizaine de jours après le début d’affrontements entre des combattants des régions du Tigré et de l’Amhara.

Ethiopie : plus de 50 000 déplacés par des combats dans le nord

« Le nombre de personnes déplacées par les affrontements armés dans la ville d’Alamata et les Woredas (subdivision administrative, ndlr), de Raya Alamata et de Zata et Ofla depuis les 13 et 14 avril a atteint plus de 50 000 », a déclaré l’agence humanitaire de l’ONU (Ocha) dans un rapport publié lundi soir, citant les autorités locales. Environ 42 000 d’entre elles ont fui vers le sud, notamment autour de la ville de Kobo, et 8 300 vers la localité de Sekota au nord, détaille Ocha, en soulignant que la majorité des personnes déplacées sont « des femmes, des enfants, des jeunes et des personnes âgées ». Alamata et les districts voisins se situent dans la zone de Raya, contestée entre les régions du Tigré et de l’Amhara, où des affrontements entre des combattants de ces deux groupes ethniques ont éclaté il y a une dizaine de jours.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique