Mardi, 21 mai 2024
Al-Ahram Hebdo > Economie >

Création du Conseil suprême des finances

Mercredi, 27 mars 2024

La décision de former le Conseil Suprême des Finances (CSF) s’intègre aux efforts de l’Etat dans le processus de la réforme économique pour autonomiser le secteur privé, stimuler l’investissement et encourager les investisseurs à développer leurs activités de production et d’exportation, afin de contribuer au renforcement de la structure macroéconomique et à l’augmentation des taux de croissance, grâce à une plus grande contribution du secteur privé au processus de développement global et durable.

Création du Conseil suprême des finances

C’est ce qu’a déclaré, lundi 25 mars, le ministre des Finances, Mohamed Maait. Ce conseil sera dirigé par le premier ministre et regroupera comme membres les présidents des Fédérations des industries, des Chambres de commerce et d’investissements, outre les représentants de la communauté d’affaires et des associations fiscales, les comptables, ainsi que les experts en économie, en finances publiques et en impôts, a-t-il précisé. La formation dudit conseil permet aux bailleurs de fonds de participer à l’élaboration des politiques fiscales et au suivi de leur mise en oeuvre grâce à des mécanismes institutionnels plus efficaces et durables, et alors tous les organismes et agences de l’Etat tiennent à mettre en oeuvre les décisions et recommandations de ce conseil, a ajouté le ministre.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique