Dimanche, 21 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Salah à l’affût de la CAN

Mohamad Mosselhi , Mercredi, 10 janvier 2024

En disputant sa 4e CAN, la star de Liverpool et de la sélection Mohamed Salah espère ajouter le titre de la compétition continentale à son palmarès, un titre qui lui faisait toujours défaut.

Salah à l’affût de la CAN

En 2019, l’ailier de la formation anglaise de Manchester City Riyad Mahrez jouait un rôle primordial dans la victoire de l’Algérie à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) pour la deuxième fois de son histoire, en Egypte. Lors de l’édition suivante, l’ailier sénégalais Sadio Mané, coéquipier de Salah à l’époque à Liverpool, menait les Lions de la Teranga à une victoire à la CAN 2021. Ironie du sort, ce titre a été remporté aux dépens de son ami-ennemi, Mohamed Salah, car le Sénégal a battu l’Egypte aux tirs au but pour remporter le titre continental pour la première fois de son histoire. Le milieu égyptien de Liverpool est un joueur de la même classe mondiale que ce duo, voire même supérieur, car il est resté en Premier League, alors que les deux autres ont été transférés au Championnat saoudien. L’ailier de 31 ans reste cependant en quête de son premier titre continental avec les Pharaons. Salah, qui a commencé sa carrière internationale en septembre 2011 lors des qualifications pour la CAN contre la Sierra Leone, a disputé sa première CAN en 2017. Les Pharaons, 7 fois champions d’Afrique, ont manqué 3 éditions consécutives de la CAN depuis 2010, quand ils ont remporté leur 7e titre. En 2017, Salah, alors milieu de terrain de l’AS Rome, a conduit les Pharaons jusqu’en finale avant de rater la victoire contre le Cameroun. Lors de cette édition, Salah a marqué 2 buts en 7 matchs. Deux ans plus tard, l’Egypte a organisé la compétition continentale, et il n’y avait rien de mieux pour l’ailier de Liverpool que de soulever le trophée de la CAN au Stade du Caire, devant 100 000 supporters. Malheureusement, les Pharaons ont quitté la compétition dès les 8es de finale, suite à une défaite surprenante contre l’Afrique du Sud. Là aussi, Salah avait marqué 2 buts, mais en seulement 4 matchs. La troisième tentative de Salah était similaire à celle de 2017, et les Pharaons ont réussi à se hisser en finale grâce à une performance exceptionnelle de l’ailier de Liverpool, qui a porté une équipe, qui n’était pas au meilleur de sa forme, jusqu’en finale. Comme à chaque CAN, il a marqué 2 buts, mais ses efforts dans cette édition étaient inoubliables. Ses larmes après la séance de tirs au but étaient compréhensibles et témoignaient de sa grande déception. « Rater deux finales n’est pas une chose facile, mais la finale de 2021 était très difficile pour moi, d’autant plus que nous avons déployé beaucoup d’efforts et que nous étions très proches du titre, mais il nous a échappé », se souvient l’ailier de Liverpool.

Performance exceptionnelle

En effet, Salah a remporté tous les titres possibles avec Liverpool et a également réalisé plusieurs records individuels. Mais le titre de la CAN reste son grand rêve après celui, déjà réalisé, de participer à la Coupe du monde. La forme actuelle de Salah avec Liverpool montre que la star égyptienne est capable d’aider ses coéquipiers à remporter le titre.

Après une saison en demi-teinte l’an passé, Salah est en bonne forme cette saison. Il est en tête du classement des buteurs du Championnat anglais avec 14 buts. En plus, son équipe est en tête du classement de la Premier League avec 45 points, 3 de plus que la deuxième, Aston Villa, et 5 de plus que la 3e, Manchester City, qui a un match de retard. Le rendement exceptionnel de Mohamed Salah avec Liverpool a conduit son entraîneur, Jurgen Klopp, à exprimer sa frustration quant à son absence pendant la CAN et à espérer une élimination rapide de l’Egypte, afin de récupérer son ailier. Klopp a déclaré : « Je ne cache pas mon souhait de voir l’Egypte quitter rapidement la CAN pour récupérer Salah. Ce serait difficile pour nous de jouer sans lui pendant une longue période ».

Le rêve du Ballon d’Or

Salah rêve également de remporter le Ballon d’Or, le prestigieux titre individuel décerné au meilleur joueur de football au monde. Liverpool est considéré comme l’un des grands prétendants au titre de la Premier League, et Salah a joué un rôle vital dans les succès de son équipe en Championnat et en League d’Europe, où les Reds se sont qualifiés pour les 8es de finale. S’il continue sur cette lancée, Salah sera sans aucun doute l’un des principaux prétendants au Ballon d’Or. Remporter la CAN avec l’Egypte augmenterait certainement ses chances d’obtenir ce titre et de succéder à George Weah, le seul joueur africain à avoir remporté le Ballon d’Or en 1995. Salah a déjà figuré dans la liste des finalistes du Ballon d’Or. En 2018, il a terminé à la 6e place, tandis qu’en 2019 et 2022, il a atteint la 5e place, sa meilleure performance jusqu’à présent. Cependant, en raison de sa saison difficile l’année dernière, l’international égyptien a chuté à la 11e place. Cette position ne correspond pas aux capacités de Salah, qui souhaite revenir au sommet cette année. En plus de ses aspirations individuelles, mener l’Egypte à une victoire à la CAN aiderait Salah à retrouver sa place d’idole nationale et à se réconcilier avec ceux qui ont critiqué sa position jugée neutre lors de l’agression israélienne à Gaza. Le titre de la CAN revêt donc une grande importance pour Salah. A lui de s’exprimer.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique