Mercredi, 21 février 2024
Al-Ahram Hebdo > Monde Arabe >

Yémen : Visite de l’émissaire américain pour promouvoir la paix

Al-Ahram Hebdo , Mercredi, 06 décembre 2023

L’émissaire américain pour le Yémen, Tim Lenderking, doit se rendre cette semaine dans la région du Golfe, espérant préserver la trêve fragile dans ce pays en guerre malgré les récentes attaques des rebelles houthis visant Israël, a fait savoir le Département d’Etat lundi.

Yémen : Visite de l’émissaire américain pour promouvoir la paix

Washington n’a précisé ni les dates ni les destinations du déplacement de Tim Lenderking, mais a indiqué qu’il serait en contact avec des responsables d’Arabie saoudite, des Emirats arabes unis et d’Oman, ainsi qu’avec des représentants des Nations-Unies.

M. Lenderking « soulignera la nécessité de contenir le conflit Israël-Hamas tout en maintenant la priorité des Etats-Unis, (c’est-à-dire) le dialogue politique (entre les Yéménites) pour mettre fin à la guerre et placer le Yémen sur la voie de la paix et de la stabilité », a décrit le Département d’Etat dans un communiqué.

« Un conflit plus large au Moyen-Orient ne sert ni les intérêts américains ni ceux de nos partenaires régionaux qui soutiennent une paix durable au Yémen », ajoute le communiqué.

Les rebelles houthis, qui contrôlent la majeure partie du Yémen et sont soutenus par l’Iran, ont visé des navires liés à Israël et tiré des missiles en représailles à la guerre menée par l’armée israélienne contre le Hamas à Gaza depuis l’attaque meurtrière du 7 octobre, perpétrée par le mouvement islamiste.

Les Houthis se sont emparés, le 19 novembre, d’un navire marchand lié à un homme d’affaires israélien. Dimanche, Washington a rapporté qu’un destroyer américain avait abattu trois drones en portant assistance à des navires commerciaux attaqués en mer Rouge depuis le Yémen.

« Les attaques provocantes et dangereuses » des rebelles « menacent près de deux années de progrès visant à mettre fin à la guerre au Yémen », a dit aux journalistes le porte-parole du Département d’Etat, Matthew Miller.

En guerre depuis près d’une décennie, le Yémen, théâtre de l’une des pires crises humanitaires au monde selon l’Onu, connaît une fragile accalmie depuis avril 2022.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique