Samedi, 24 février 2024
Al-Ahram Hebdo > Tourisme >

Une cachette au musée

Nasma Réda , Dimanche, 22 octobre 2023

En 2005, à cause de son état déplorable, le Musée gréco-romain a dû fermer ses portes. Les travaux de restauration et de rénovation de l’établissement n’ont commencé qu’en 2009.

Une cachette au musée

En juillet 2018, le ministère des Antiquités a annoncé la découverte d’une cachette contenant plus de 500 fragments de poteries de diverses tailles et formes datant des époques gréco-romaines, ainsi que des os humains dans le jardin muséologique du Musée gréco-romain. Selon Ayman Achmawi, chef du secteur des antiquités égyptiennes au ministère, ces pièces ont très probablement été cachées par l'archéologue britannique Alan Rowe et les employés pendant la Seconde Guerre mondiale, entre 1939 et 1945, pour les protéger contre les pillages.

Ont également été répertoriés des récipients, des pots, des plats et de la vaisselle datant des ères gréco-romaine et byzantine. D’autres objets mis au jour dataient de diverses époques, partant de la préhistoire jusqu’à la fin de l’ère islamique. Ces récipients avaient des fonctions différentes ; tandis que certains étaient utilisés pour la conservation d’huiles, d’autres servaient d’ustensiles de cuisine. Un troisième groupe comprenait des encensoirs et des flacons de parfum. Ces pièces découvertes sont actuellement exposées dans le musée après sa restauration.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique