Mardi, 25 juin 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Karaté : Taha Tarek au top de sa forme

Doaa Badr , Mercredi, 04 janvier 2023

Le karatéka égyptien Taha Tarek (22 ans) occupe pour la première fois la première place au classement mondial seniors après une saison parfaite. Il entend aller encore plus loin.

Karaté : Taha Tarek au top de sa forme

L’année 2022 était une saison parfaite pour le jeune karatéka Taha Tarek. A 22 ans, le champion de la sélection nationale de karaté et du club Zohour a terminé la saison en tête du classement mondial de la catégorie de +80 kg. Malgré son jeune âge, Taha Tarek possède un palmarès de médailles bien riche qui l’a conduit à la tête du classement mondial du mois de décembre. « La saison 2022 était une de mes meilleures années, j’ai réalisé plusieurs exploits et j’ai assuré mon niveau en seniors », affirme Tarek, non sans émotion.

Taha Tarek était le numéro 1 égyptien de la catégorie de +80 kg, mais aujourd’hui, il est le numéro 1 mondial de la catégorie. Notre jeune athlète a réalisé une saison exceptionnelle avec 3 médailles en Premier League, en plus du titre africain. Il a débuté la saison 2022 en remportant une médaille d’argent très précieuse à la Premier League de Fujairah qui a eu lieu le 18 février aux Emirats arabes unis. Puis, il a décroché la médaille d’or à la Premier League de Rabat, qui s’est déroulée le 13 mai au Maroc, avant de récolter une autre médaille d’argent à la Premier League de Baku en septembre dernier à Azerbaïdjan. Enfin, il a clôturé la saison avec le titre africain en individuel et par équipe aux Championnats d’Afrique qui se sont terminés le 28 novembre en Afrique du Sud. « Mon but durant toute la saison était de décrocher une médaille à chaque compétition disputée et de clôturer la saison en tête du classement mondial seniors comme j’étais en juniors », souligne le jeune karatéka.

Une étoile montante

Ce jeune champion a débuté sa carrière internationale en 2015. Encore bien jeune, il a remporté la médaille d’or de la catégorie de +70 kg aux Championnats du monde juniors qui se sont déroulés en décembre 2015 en Indonésie pour prouver son talent et son niveau très élevé. En 2017, le petit garçon a réalisé un exploit aux Championnats d’Afrique juniors en décrochant 2 médailles d’or, une en kata et une en kumité +76 kg. En 2019, Taha Tarek a poursuivi son élan dans une autre catégorie d’âge, puisqu’il a remporté le titre de champion du monde de la catégorie de +84 kg aux Mondiaux juniors -21 ans. « J’étais le numéro 1 mondial en juniors, mais passer du junior en senior n’était pas facile, puisque l’Egypte possède un grand nombre de karatékas d’un très haut niveau et la concurrence pour porter le maillot égyptien n’est pas facile », confie le champion du monde junior.

L’année 2019 témoigne du début de notre champion en senior. Après avoir participé à plusieurs compétitions internationales, il a commencé à réaliser de bons classements à la Premier League, dont plusieurs 5e place dans cette compétition majeure, tout en récoltant les titres africains. En 2020, il a décroché sa première médaille en Premier League lorsqu’il a remporté la médaille de bronze à la Premier League de Salzburg en février 2020 en Autriche. Une année plus tard, il a décroché sa première médaille d’or en Premier League lors de la compétition organisée au Stade du Caire en Egypte. Ainsi, malgré son jeune âge, son palmarès en seniors comporte 4 médailles (2 d’or et 2 d’argent) aux Championnats d’Afrique et 5 médailles (2 d’or, 2 d’argent et un de bronze) à la Premier League.

Ainsi, fort de ses excellentes performances réalisées en 2022, Taha Tarek débute la nouvelle saison avec de nouveaux défis et des objectifs à réaliser. En fait, les karatékas égyptiens débutent la saison 2023 avec la Premier League du Caire qui aura lieu du 27 au 29 janvier au Stade du Caire. Notre champion vise à rééditer son exploit réalisé lors de la dernière Premier League, organisée en Egypte en 2021 lorsqu’il a remporté le titre de sa catégorie de poids +84 kg. De plus, cette année comporte plusieurs grands défis, dont l’événement le plus important reste les Championnats du monde seniors qui auront lieu du 24 au 29 octobre à Budapest en Hongrie. Bien sûr notre champion vise le titre senior qui lui manque.

Les Egyptiens en tête du classement mondial

Menatallah Shaaban: 1re du +68 kg.

Abdallah Mamdouh: 1er du -75 kg.

Youssef Badawy: 1er du -84 kg.

Taha Tarek: 1er du +84 kg.

Ahlam Hamdy: 2e du -55 kg.

Feryal Ashraf: 2e du -68 kg.

Aly Elsawy: 2e du -67 kg.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique