Jeudi, 25 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Les Pharaons continuent de rêver

Karim Farouk , Samedi, 26 mars 2022

L’Egypte a pris une option pour la qualification à la Coupe du Monde 2022 après avoir battu le Sénégal en match aller 1-0 vendredi au stade du Caire. Le match retour est prévu mardi 29 mars à Dakar.

Mohamed Salah
La frappe de Mohamad Salah sur la transversale a rebondi sur le défenseur Saliou Ciss pour se transformer en but contre son camp (Photo: AFP)

Devant plus de 60 000 supporters qui ont crée une ambiance de folie au stade du Caire, l’Egypte a pris une option pour la qualification à la Coupe du Monde en s’imposant face au Sénégal 1-0 vendredi à domicile.

Les Pharaons ont ouvert le score après seulement quatre minutes de jeu. Le talentueux milieu, Amr Al-Soulaya, a lancé Mohamad Salah dans la surface. Ce dernier a frappé du pied gauche mais son tir a buté sur la barre transversale et a rebondi sur le défenseur Saliou Ciss pour s’installer dans les filets.

Un début en fanfare dans ce match très important. Le Sénégal, récemment sacré champion d’Afrique, s’est lancé à l’attaque mais la défense des Pharaons s’est montrée imperméable face à Sadio Mané et ses coéquipiers. En deuxième période, les Lions de la Téranga ont attaqué massivement mettant une grande pression sur la défense égyptienne, organisée autour de Mahmoud Hamdi Al-Wench et le gardien Mohamad Al-Chennawi. Ce dernier a fait de nombreux arrêts spectaculaires pour défendre ses fillets. Les chances de l’Egypte étaient rares mais Omar Marmoush et Mahmoud Trézéguet auraient pu assurer sur des contres. 

« Nous avons bien débuté la partie, dominé et marqué. Nous étions meilleurs que le Sénégal, champion d’Afrique, durant toute la première partie. Il est normal qu’à un moment donné, l’équipe perdante prenne des risques et lance des attaques. Il était très important pour nous de protéger notre victoire. Maintenant, nous avons besoin de préparer le match retour et faire encore plus d’effort pour nous qualifier. C’est une autre finale à jouer », a déclaré le sélectionneur d'Egypte Carlos Queiroz après le match.

Les Pharaons ont eu peur mais ont assuré l’essentiel. Tout s’est finalement bien terminé pour les hommes de Carlos Queiroz. Maintenant 90 minutes séparent l’Egypte de son rêve de parvenir à la coupe du monde au Qatar. Rendez-vous à Dakar mardi 29 mars pour le match retourز

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique