Jeudi, 13 juin 2024
Al-Ahram Hebdo > Santé >

Mohamed Ghaleb : Le cardiologue est primordial dans la prise en charge du diabète

Rami Hachem , Lundi, 22 mai 2023

Les diabétiques sont plus à risque que les autres d’être atteintsd’une cardiopathie, explique le Dr Mohamed Ghaleb, membre de la Société égyptienne de cardiologie. Entretien.

Mohamed Ghaleb

Al-Ahram Hebdo : Pourquoi les diabétiques sontils plus exposés aux maladies cardiaques ?

Dr Mohamed Ghaleb : Le diabète est une maladie systémique, c’est-à-dire une maladie qui affecte tous les organes du corps. Il n’impacte pas seulement le coeur, les artères, les vaisseaux sanguins, mais aussi les yeux, le foie, les reins … Un taux élevé de glucose dans le sang peut avoir des conséquences graves. En ce qui concerne les maladies cardiovasculaires, il faut comprendre l’importance des vaisseaux sanguins qui irriguent tout l’organisme. Or, une hyperglycémie prolongée peut fragiliser la paroi des artères. Cela favorise la formation de plaques qui se déposent sur la paroi des artères et qui réduisent leur diamètre, les artères perdent leur élasticité, ce qui gêne la circulation du sang. Lorsque la circulation est ralentie ou interrompue dans l’une des artères coronaires, qui apportent au coeur les substances nutritives et l’oxygène nécessaires à son fonctionnement, la partie du muscle cardiaque alimentée ne reçoit plus assez de sang et est endommagée. En raison de la résistance à l’insuline, les diabétiques sont aussi plus susceptibles de souffrir d’hypertension et de taux élevé de cholestérol, qui sont tous des facteurs de risque de maladies cardiovasculaires.

— Et pourquoi parmi les personnes diabétiques le risque est-il plus élevé pour les femmes que pour les hommes ?

— La raison peut être attribuée au fait que les femmes ont des artères coronaires plus étroites, ou à des facteurs génétiques ou hormonaux. La cause n’est pas scientifiquement tranchée, mais c’est un fait que les médecins prennent en considération.

— En termes de risque, celui-ci est-il le même pour ceux qui souffrent de diabète de type 1, ceux souffrant de diabète de type 2 et les prédiabétiques ?  

— Le diabète de type 1 est normalement diagnostiqué à un jeune âge, permettant ainsi à la maladie cardiovasculaire de se manifester plus tôt. La maladie cardiovasculaire constitue donc un risque plus sérieux pour les gens qui souffrent du diabète de type 1. Cela dit, le diabète de type 2 est souvent accompagné d’obésité, de taux élevé de cholestérol et d’hypertension, ce qui augmente les risques de complications. Pour les pré-diabétiques, le risque de maladies cardiovasculaires restera moins élevé que les diabétiques, mais ils doivent surveiller de près leur taux de glycémie pour le contrôler.

— Comment une personne atteinte de diabète peutelle se prémunir contre les maladies cardiovasculaires ?

— Il est très important de consulter son médecin pour détecter rapidement les complications afin de prévenir leur aggravation. Les tests périodiques permettent de contrôler la glycémie, la tension artérielle et le taux de cholestérol. Une activité physique et une alimentation équilibrée sont aussi très importantes, souvent une perte de poids est suffisante pour régler le taux de glycémie chez les diabétiques de type 2.

— Y a-t-il un signe qui laisse suspecter une maladie cardiaque ?

 — Une hausse de la glycémie peut en effet entraîner le rétrécissement des vaisseaux sanguins qui alimentent les nerfs, ce qui provoque une perte de sensibilité à la douleur. De ce fait, les symptômes d’angine de poitrine peuvent être atténués chez les diabétiques. C’est pourquoi le rôle du cardiologue est primordial : une personne diabétique doit alerter son cardiologue si elle sent un essoufflement, une difficulté à respirer, ou une douleur dans la poitrine, quelle qu’en soit l’intensité. Même en l’absence de signes alarmants, il est crucial de surveiller son coeur et ses vaisseaux par des bilans cardiologiques et des examens de dépistage réguliers.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique