Samedi, 18 mai 2024
Opinion > Opinion >

Pour la stabilité de l’Egypte

Lundi, 26 novembre 2012

Où est donc cette stabilité que réaliserait la déclaration constitutionnelle décrétée par le président Morsi ? Une fois promulguée, cette déclaration a divisé la société d’une manière évidente. A tel point que le président en personne a reconnu cette division lorsqu’il a prêché devant ses partisans au palais Al-Ittihadiya, qui sont habitués à obéir aveuglément aux ordres. Cela, alors que ses opposants ne cessaient de hurler sur toutes les autres places d’Egypte. Est-ce là la stabilité prônée ?

Comment la stabilité peut-elle voir le jour dans un Etat où la Constitution a immunisé de manière absolue non pas uniquement les actuelles décisions présidentielles, mais toute décision ultérieure ?

Une immunité qui ne peut s’appliquer à aucun individu sur la terre et qui s’adresse au seul Créateur, Dieu.

Qui ose entrer en litige avec les décisions de Dieu ? L’article 2 de la Constitution stipule que toute décision prise par le président ne peut être sujette à un quelconque recours en justice.

Pour la période à venir, tel que stipulé littéralement, toute décision émanant du président jouit de l’immunité jusqu’à l’élaboration de la nouvelle Constitution, le référendum et l’élection de la nouvelle Assemblée du peuple.

Peut-on imaginer qu’un référendum pourra se tenir sur la Constitution à l’ombre de cette poigne de fer et de décisions que personne n’ose contester ?

Est-il imaginable que les partis ou les individus s’engagent dans de nouvelles élections de l’Assemblée du peuple, sous le régime d’un gouvernant appartenant aux Frères musulmans dont les prérogatives sont sans limites et dont nul ne peut contester les décisions ?

Dans ce cas, il dispose de la possibilité d’incarcérer quiconque sans aucun recours. Est-ce là la stabilité requise dans un pays souffrant du chômage, d’un niveau de service mal en point et de la dégradation de l’économie ?

Nous appelons le président à revoir ses décisions.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique