Samedi, 20 avril 2024
Opinion > Dernier Mot >

Dernier mot : Art Cairo

Mercredi, 14 février 2024

Deux événements culturels importants ont récemment eu lieu au Caire.

Le premier est la Foire internationale du livre du Caire et le second est l’exposition Art Cairo, qui s’est tenue en parallèle à la foire. Cette année, Art Cairo a connu sa 5e édition, accueillie au coeur du Grand Musée situé près des pyramides, un emplacement exceptionnel et sans équivalent. Cette exposition annuelle est l’événement le plus important en art plastique en Egypte et dans le monde arabe. Il est important de saluer la galerie Azad et son propriétaire Mohamed Younès, véritable moteur de ce grand événement. Les circonstances difficiles actuelles ne l’ont pas empêché d’organiser l’exposition cette année, comme chaque année depuis 5 ans. Saluons également les salles d’exposition égyptiennes et arabes qui ont participé à l’événement. Cette année, des salles d’exposition de Dubaï, de Beyrouth, de Riyad, du Koweït et autres ont participé à l’exposition. J’ai remarqué que les salles égyptiennes étaient plus importantes que celles arabes, en particulier Art Talk, Zamalek Art Gallery, Mashrabiya, entre autres. La participation d’un plus grand nombre de grandes salles d’exposition arabes à la prochaine édition est importante pour concurrencer l’exposition Art Dubaï qui a acquis une renommée mondiale. Nous avons les moyens de faire mieux. L’édition de cette année de Art Cairo, dont le budget a atteint 12 millions de L.E., se caractérise par un niveau plus élevé que l’année passée en ce qui concerne les pièces exposées et leur niveau artistique. Art Cairo comprend une exposition du peintre Farouk Hosni, ainsi que du sculpteur Abdel-Ghani Al-Wachahi, en plus de quelques chefs-d’oeuvre de renommée mondiale provenant de nos musées et d’une exposition des pionnières égyptiennes de l’art plastique telles Tahiya Halim, Marguerite Nakhla, Zeinab Abdo et Kawkab Al-Assal. Un tableau rare peint par la reine Farida était également exposé. L’exposition a également inclus des livres d’art et un certain nombre de colloques portant sur les différents aspects de l’art plastique. L’édition de cette année a été un succès et il ne lui manquait qu’un peu d’organisation pour que certains pavillons soient prêts à temps. Le pavillon des livres d’art n’a pas été inauguré en même temps que les autres pavillons et certains colloques ont été annulés à la dernière minute. Tout ceci doit être évité lors des prochaines éditions, car une exposition pareille est à même de mettre l’Egypte en tête de la scène de l’art plastique au niveau mondial.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique