Vendredi, 23 février 2024
Opinion > Dernier Mot >

Dernier mot : La corruption en Ukraine

Mercredi, 09 août 2023

Au moment où l’Ukraine mène la guerre contre la Russie et où la machine de médias occidentaux dépeint le président Volodymyr Zelensky de héros national qui défend vaillamment la liberté et les principes démocratiques de son pays, ce n’est un secret pour personne l’énorme ampleur de la corruption entourant le régime ukrainien, devenu une menace interne au pays en plus de la menace extérieure.

Ceci est d’autant plus vrai en raison de la diffusion par la machine des médias occidentaux de cette corruption et des scandales qui ont fait le tour des médias internationaux. Ce qui a incité Zelensky à mettre en place une agence de lutte contre la corruption dans la plupart des domaines. Cependant, jusqu’à cette heure-ci, elle n’a porté devant la justice aucun des responsables ni des personnes connues pour leur corruption. Cet appareil s’est transformé en un outil de répression contre l’opposition politique et de déformation de l’image des opposants au régime.

Dans ce contexte, l’une des agences a traduit en justice l’ex-ministre des Transports, Volodymyr Omelyan, pour avoir pris des décisions illégales alors qu’il remplissait encore ses fonctions. Ces actes ont terni sa réputation, mais après plusieurs séances du procès, la justice l’a acquitté de toutes les accusations portées contre lui. La même chose s’est produite avec Vladyslav Atroshenko, le maire de Chernigov, qui a été démis de ses fonctions pour avoir envoyé sa femme en Pologne dans une voiture municipale, la déposant à la frontière et faisant ensuite demi-tour. Et ce, à l’heure où les irrégularités commises par les patrons du régime vont bien au-delà de cela. A tel point que certains d’entre eux ont fait d’énormes fortunes et n’ont jamais été inquiétés. Parmi eux, le père de Zelensky lui-même, qui a récemment acheté une résidence de campagne à des millions de dollars, bien que la famille Zelensky ne soit pas connue pour sa richesse avant l’accession de son fils à la présidence. Des doutes entourent les propos de Zelensky sur les projets de reconstruction du pays et sa demande de l’aide financière aux pays occidentaux. Puisque la guerre continue encore, certains craignent que ces fonds n’aillent dans les poches de bénéficiaires. Il ne fait aucun doute que la propagation de la corruption à cette grande échelle affaiblit le front interne et réduit les chances de l’Ukraine de remporter une véritable victoire sur le front militaire.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique