Vendredi, 23 février 2024
Opinion > Dernier Mot >

Dernier mot : Le Dialogue national de l’aveni

Mercredi, 26 juillet 2023

Un correspondant étranger m’a demandé : « Est-ce que vous êtes optimiste envers les résultats du Dialogue national ? ».

J’ai répondu que le Dialogue national, en soi, abstraction faite de ses résultats, appelle à l’optimisme et que le dialogue entre les différentes forces nationales promet la réalisation d’un climat politique sain où les différentes tendances s’activent et proposent leur vision de l’avenir. Le correspondant a répliqué : « Mais le Dialogue national a pris beaucoup de temps en comparaison avec les résultats qui ont été annoncés jusqu’à maintenant ». J’ai répondu que les résultats effectifs dépassent ce qui a été annoncé car les préparatifs ont nécessité presque tout le temps qui s’est écoulé et que sans les préparatifs, le Dialogue national n’aurait pas été accompli. « C’est grâce à ces efforts que toutes les forces nationales, sans exception, les partis, les coalitions, les tendances politiques et les organisations non gouvernementales y participent. Ce qui garantit que les résultats du Dialogue national seront l’expression de ses forces. Cependant, les séances du dialogue, qui ont commencé il y a à peine quelques semaines, ont déjà abouti à de bons résultats qui seront prochainement annoncés ». Le correspondant m’a posé une autre question : « Existe-t-il une relation entre l’invitation au Dialogue national et l’élection présidentielle ? ». J’ai répondu : « Le président a invité au Dialogue national bien avant que l’élection présidentielle ne soit abordée, c’est-à-dire plus d’un an avant. Ce qui prouve que le dialogue était une réclamation en soi sans aucune autre considération. En plus, heureusement, le climat dans lequel le Dialogue national est né a précédé les élections afin qu’elles soient effectuées dans un contexte d’entente et d’interaction entre les différentes forces ». Puis j’ai ajouté : « Que le dialogue soit lié aux élections dont la date s’approche est une chose utile car les résultats auxquels aboutira le Dialogue national constitueront la réalité politique d’après les élections. Le président a annoncé à plusieurs reprises qu’il adoptera les propositions sur lesquelles les parties participant au dialogue se mettront d’accord, assurant qu’il promulguera les décisions requises dans les limites de ses prérogatives présidentielles et transférera ce qui nécessite des procédures législatives au parlement. Comme le Dialogue national sera achevé avant les élections et que ses recommandations seront directement transmises au président, les décisions qui en émaneront constitueront la réalité de la vie politique de la phase post-élections et refléteront les espoirs des forces politiques ayant participé au Dialogue national qui est le dialogue de l’avenir ».

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique