Dimanche, 21 avril 2024
Opinion > Dernier Mot >

Dernier mot : Cléopâtre à la peau foncée

Mercredi, 03 mai 2023

J’ai reçu de nombreux messages de colère contre la chaîne américaine Netflix qui a réalisé un documentaire sur la légendaire reine égyptienne Cléopâtre, incarnée par l’actrice britannique de peau foncée Adele James.

A mon avis, l’imagination artistique a généralement sa fantaisie et sa sauvagerie qui ne devraient pas nous déranger car l’art est une chose et l’histoire en est une autre. Mais Dr Farida Abdel-Aal avait un autre avis. Elle m’a envoyé dire que l’artiste a le droit d’exprimer sa vision de l’Histoire, mais à condition de ne pas falsifier les réalités. Cléopâtre est une descendante des Ptolémées et est donc d’origine grecque, alors comment peut-elle avoir la peau noire ? D’autre part, un avocat a soumis au procureur général une demande d’arrêter la diffusion de Netflix en Egypte en signe de protestation contre sa tentative d’effacer l’identité égyptienne. Malgré la contradiction claire dans les messages que j’ai reçus entre ceux qui considèrent la représentation de Cléopâtre avec la peau foncée comme une suppression de son identité égyptienne, alors qu’ils ne considèrent pas comme tel qu’elle soit d’origine grecque, l’avis de Dr Farida mérite d’être pris en considération, à savoir que le fait que Cléopâtre est une descendante des Ptolémées lui refuse d’avoir une peau foncée.

En effet, en présentant Cléopâtre avec une peau foncée, Netflix s’est basée sur certaines réalités historiques. Bien qu’il ait été prouvé que Cléopâtre est la fille de Ptolémée XII auquel elle succéda au trône, l’identité de sa mère n’a pu être déterminée. Certains croient qu’elle était égyptienne de la même couleur de peau des Egyptiens. D’autres pensent que tout au long du règne des Ptolémées, aux alentours de trois siècles, ils ont épousé des femmes du peuple égyptien, adopté ses coutumes, porté ses vêtements et adoré ses dieux. D’ailleurs, l’on sait que la soeur cadette de Cléopâtre, Arsinoé IV, enterrée en Turquie, était d’une mère à la peau foncée, probablement africaine. Ce qui ouvre la porte à de nombreuses éventualités que nous devons accepter sans contraindre la liberté de recherche et d’exploration. Mais l’identité de Cléopâtre n’a rien à voir avec le sujet. Elle était égyptienne et a employé toutes ses armes pour défendre l’indépendance de l’Egypte, le pays où elle est née, qu’elle a aimé et dont elle a maîtrisé la langue. L’identité et l’appartenance ne se déterminent pas par la couleur de la peau.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique