Samedi, 20 avril 2024
Opinion > Dernier Mot >

Dernier Mot : Un rapport important

Jeudi, 16 février 2023

La plupart des analyses politiques occidentales s’accordent à dire que la guerre entre la Russie et l’Ukraine ne s’achèvera pas en 2023.

Cependant, il apparaît à l’horizon un changement dans la pensée occidentale, qui n’a pas encore atteint le stade de l’action. Le premier ministre de la Grande-Bretagne, premier allié des Etats- Unis dans l’affrontement contre la Russie, a dernièrement déclaré que le prolongement de la guerre ne profiterait qu’à la Russie. Cette déclaration ne semble pas exprimer le climat dominant aux Etats-Unis, mais un récent rapport très important produit par l’institution américaine Rand Corporation a souligné la nécessité de parvenir à un règlement de la guerre entre la Russie et l’Ukraine. Rand Corporation est un centre d’études proche de l’institution politique américaine financé par le Pentagone pour lui offrir les recherches et les études nécessaires à l’élaboration des politiques américaines. Le titre du rapport est clair et significatif : « Eviter le prolongement de la guerre : la politique américaine et la trajectoire du conflit russo-ukrainien ». Le rapport assure que le prolongement de la guerre nuira aux intérêts des Etats-Unis et que l’arrêt de leurs aides financières, humanitaires et surtout militaires causera l’effondrement de l’Ukraine. Selon le rapport, l’arrêt de la guerre sera une décision « sage » en prenant en considération un nombre de facteurs dont le plus important est que la victoire de l’Ukraine n’est « ni possible, ni prévisible ».

Le rapport met en garde contre le fait que le prolongement de la guerre pourrait pousser la Russie vers l’option nucléaire et que le premier objectif de la politique américaine doit être d’empêcher que ceci ait lieu et d’empêcher l’affrontement nucléaire direct avec la Russie et l’expansion géographique des combats vers les pays de l’Otan. La Russie a effectivement frappé des objectifs en Pologne, chose que Washington doit éviter à tout prix. Le rapport conclut que les Etats-Unis doivent prendre des mesures pour parvenir à un règlement permettant l’arrêt de la guerre à moyen terme, tout en assurant la neutralité de l’Ukraine comme le réclamait Moscou avant la guerre. Le rapport recommande également d’alléger les sanctions imposées à la Russie. Sommes-nous au seuil d’une phase de règlement qui épargnerait au monde les effets destructifs de la guerre ?

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique