Mercredi, 24 juillet 2024
Environnement > Climat >

Le gouvernement égyptien installe une nouvelle usine de recyclage

Chaïmaa Abdel-Hamid, Jeudi, 30 mai 2024

La nouvelle usine sera située au sud du Caire et permettra la création de plusieurs centaines d'emplois.

s
Archive. L'Egypte adopte une stratégie pour la localisation de la technologie de recyclage des déchets- Photo : Al-Ahram

Les ministres de la Planification, du Développement local, de l'Environnement et de la Production militaire ont signé jeudi 30 mai, des contrats pour l’établissement d'une usine de recyclage des déchets solides municipaux dans la région de Chabramante à Gizeh, affirme un communiqué du conseil des ministres. Le projet sera mis en œuvre par l'Autorité Nationale de Production Militaire

Revenant sur les détails du projet, le ministre du Développement local, Hisham Amna, a déclaré que l'usine de recyclage des déchets de Chabramante s'étendra sur une superficie de 17,8 feddans (1 feddan = 4200 mètres carrés) et aura une capacité de 640 tonnes par jour, pour un coût de 495 millions de livres.

Il a souligné que cette usine représenter un véritable tournant dans le domaine de recyclage des déchets, et permettra de créer des emplois.  

La zone Chabramante a été choisie en raison de la présence de cellules d’enfouissement des déchets près de l'usine. Cela permet d'économiser les coûts de transport.

La nouvelle usine sera dotée des dernières technologies pour recycler les déchets en engrais organiques et en carburant alternatif utilisé dans les cimenteries, ce qui permet de réduire la facture d'importation et d’économiser les devises étrangères dépensées dans l’importation des engrais organiques et du carburant (charbon et Mazout).

Amna a souligné la volonté de l’Etat d’impliquer les entreprises du secteur privé égyptien dans le système municipal de gestion des déchets solides et d’offrir un espace aux entreprises nationales travaillant dans le domaine des déchets.

Pour sa part, la ministre de la Planification et du Développement économique, Hala Al-Saeed a souligné que le système de gestion des déchets est l’un des mécanismes les plus importants pour réaliser les objectifs de développement liés à l’environnement dans le cadre des objectifs internationaux et de la Vision égyptienne 2030. Elle ajoute que ce système contribuera également à assurer la durabilité des ressources environnementales.

Le nouveau système de gestion des déchets fournit des sources d'énergie propres et vise à offrir des emplois à un large secteur de jeunes.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique