Vendredi, 19 juillet 2024
Economie > Economie >

L’Egypte recevra 700 millions de dollars de la banque mondiale pour promouvoir le secteur privé

Ahraminfo , Lundi, 24 juin 2024

Le programme de financement des politiques de développement (DPF), annoncé en mars 2024, fait partie d'un programme plus large de 6 milliards de dollars sur trois ans financé par le Groupe de la Banque Mondiale.

s
La ministre de la coopération internationale Rania Al-Mashat et Ajay Banga, président du Groupe de la Banque mondiale. Photo: page officielle du conseil des ministres

La Banque mondiale a annoncé lundi 24 juin une aide budgétaire de 700 millions de dollars pour l'Egypte.

Cette aide financière a comme objectif « d’aider l'Egypte à stimuler la participation du secteur privé, renforcer la résilience macroéconomique et fiscale, et maintenir une trajectoire de croissance verte », selon un communiqué publié par la Banque mondiale.

Les 700 millions de dollars viennent dans le cadre du programme de financement des politiques de développement (DPF).

D’après un communiqué publié par le ministère de la Coopération internationale, le programme DPF a été conçu pour soutenir les efforts du gouvernement afin de relever les défis économiques à court terme , d’avancer dans la mise en œuvre de réformes structurelles pour créer un environnement commercial propice à la croissance du secteur privé, renforcer la stabilité macroéconomique, et faciliter la transition verte. Tout cela, grâce à un certain nombre de mesures, notamment l'élargissement de la part des énergies renouvelables dans la production nationale, ainsi que l'augmentation de l'efficacité des secteurs de l'électricité et le renforcement de la gouvernance des entreprises publiques.

« L’Egypte s'engage à mettre en œuvre des réformes économiques et structurelles ambitieuses visant à créer un pays plus compétitif dirigé par le secteur privé. Les réformes visent également à soutenir la transition verte » indique la ministre de la Coopération internationale et gouverneure de l'Égypte auprès du Groupe de la Banque mondiale, Rania Al-Mashat.

Le programme de financement des politiques de développement ( DPF), annoncé en mars 2024, fait partie d'un programme plus large de 6 milliards de dollars sur trois ans, et fournis par le Groupe de la Banque Mondiale (BM) au gouvernement égyptien.

Ces 700 millions de dollars sont considérés comme le premier de trois programmes de financement de la politique de développement ; les deux autres devraient être mis en œuvre au cours des deux prochaines années.

Le programme de DPF suit les priorités et stratégies fixées par le gouvernement égyptien dans le cadre de la Vision égyptienne 2030 pour le développement.

 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique