Vendredi, 12 juillet 2024
Economie > Economie >

Les exportations égyptiennes de marchandises ont atteint le chiffre record de 16,5 milliards de dollars au cours des cinq premiers mois de 2024

Ahraminfo , Mardi, 18 juin 2024

L’Egypte déploie des efforts pour stimuler les exportations et réduire les importations afin de renforcer ses réserves en devises et réduire le déficit commercial.

port
Les exportations non pétrolières de l’Égypte de janvier à mai 2024 ont atteint 16,5 milliards de dollars, contre 15,4 milliards de dollars à la même période en 2023. Photo: L'autorité du port de Damiette.

Les exportations non pétrolières de l’Egypte de janvier à mai 2024 se sont élevées à 16,5 milliards de dollars, contre 15,4 milliards au cours de la même période de 2023, soit une augmentation de 9,8 %, a déclaré mardi 18 juin, le ministre du Commerce et de l’Industrie, Ahmed Samir.

Les exportations au cours du seul mois de mai 2024 se sont élevées à 3,5 milliards de dollars, c’est le plus grand chiffre jamais réalisé en un mois.

Les plus grands marchés d’exportation pour l’Egypte comprennent l’Arabie saoudite (1,391 milliards de dollars), la Turquie (1,31 milliards de dollars), les Emirats Arabes Unis (1,133 milliards de dollars), l’Italie (974 millions de dollars) et les Etats-Unis (904 millions de dollars), selon Samir.

Selon le ministre, l’Egypte a exporté des matériaux de construction d’une valeur de 3,8 milliards de dollars, des produits alimentaires d’une valeur de 2,6 milliards de dollars, des produits chimiques et des engrais d’une valeur de 2,4 milliards de dollars, du matériel technique et électronique d’une valeur de 2,1 milliards de dollars, du prêt à porter d’une valeur de 1,7 milliard de dollars, et des denrées agricoles d’une valeur de 2,2 milliards de dollars.

Les exportations comprenaient aussi des meubles d’une valeur de 112 millions de dollars, des produits textiles et des fils de tissage d’une valeur de 717 millions de dollars, du matériel d’impression et d’emballage, des livres et des œuvres artistiques d’une valeur de 393 millions de dollars ainsi que du matériel médical d’une valeur de 267 millions de dollars.

L’Egypte a également exporté des objets artisanaux d’une valeur de 87 millions de dollars et de la maroquinerie d’une valeur de 49 millions de dollars.

« L’ouverture récemment de plusieurs usines, en particulier dans le secteur de l’ingénierie, a contribué à cette augmentation des exportations », dit Samir.

Le gouvernement vise à collecter 191 milliards de dollars d’ici 2026, principalement grâce aux exportations de marchandises, au tourisme et aux revenus du canal de Suez, et 100 milliards de dollars uniquement des exportations de marchandises.

En 2023, les exportations non pétrolières de l’Egypte ont atteint 35,631 milliards de dollars, tandis que ses importations se sont élevées à près de 66 milliards de dollars.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique