Mardi, 21 mai 2024
Economie > Economie >

Grève du contrôle aérien en France : fortes perturbations attendues jeudi, la trêve olympique fragilisée

AFP , Mardi, 23 avril 2024

​La grève des contrôleurs aériens prévue jeudi devrait conduire à des annulations de vol en pagaille un peu partout en France, alors que les syndicats des aiguilleurs du ciel avaient promis une trêve olympique d'un an en septembre dernier.

s
Archives - une tour de contrôle de l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle et un avion volant en arrière-plan, dans la banlieue nord-est de Paris, au milieu d’une grève des contrôleurs aériens. Photo : AFP

Le mouvement sera "très fortement suivi", a prévenu mardi le président de la principale organisation regroupant les entreprises du transport aérien Pascal de Izaguirre, qui s'attend à un nombre d'annulations de vols "considérable" en pleines vacances scolaires de printemps sur une partie du pays.

Sur les deux aéroports parisiens, "on nous a parlé de 75% [de vols supprimés] à Orly et de 65% à Roissy-Charles de Gaulle. Ça aura un impact énorme", a annoncé le président de la Fédération nationale de l'aviation et de ses métiers (Fnam).

Outre les annulations, il faut s'attendre à "de très gros retards", a indiqué à l'AFP un secrétaire national du Syndicat national des contrôleurs du trafic aérien (SNCTA, majoritaire) sous couvert d'anonymat.

L'ensemble des syndicats appellent à une grève après l'échec de négociations sur les mesures d'accompagnement d'une refonte du contrôle aérien en France. Ils réclament des mesures d'accompagnement qui soient à la hauteur.

D'après M. de Izaguirre, la France est championne d'Europe des grèves du contrôle aérien avec un impact sur les finances du secteur aérien européen de 800 millions d'euros pour la période 2018-2022, dont 624 millions pour la France seulement.

A titre de comparaison, à la deuxième place de ce classement on retrouve l'Italie où les grèves ont représenté un manque à gagner de 147 millions d'euros sur la même période, puis la Grèce, avec 22 millions d'euros, toujours selon les chiffres avancés par la Fnam.

En septembre 2023, le SNCTA et l'Unsa ICNA, deuxième syndicat parmi les aiguilleurs du ciel, avaient décrété une trêve olympique, promettant de ne pas faire grève pour des raisons salariales d'ici à la fin des Jeux olympiques (26 juillet au 11 août) et paralympiques (28 août au 8 septembre).

Le trafic aérien a été très perturbé par des grèves d'aiguilleurs du ciel début 2023, lors du conflit sur les retraites en France. Ces mouvements sociaux affectent aussi les survols du territoire, ce qui suscite l'ire des compagnies étrangères.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique