Mardi, 21 mai 2024
Economie > Economie >

Le groupe saoudien Ajlan entend investir 1,5 milliard de dollars à Ras Gamila en Egypte

Maha Salem , Dimanche, 21 avril 2024

L'offre saoudienne comprend, dans sa première phase, la création de dix hôtels de 4 à 5 étoiles renfermant 3000 chambres. Le ministère égyptien du Secteur des Affaires Publiques a pour sa part confirmé qu'il lancera un appel d'offre mondial pour optimiser l'exploitation de cette région.

s
Ras Gamila en Egypte.

Le groupe saoudien Ajlan & Brothers Holding souhaite investir dans des projets touristiques en Egypte. Le groupe a fait part de sa volonté d’établir un complexe touristique dans la région de Ras Gamila près de Charm Al-Cheikh sur la mer Rouge en Egypte, affirme Al-Sharq Bloomberg 21 avril citant des sources anonymes. Le montant de l’investissement est de 1,5 milliard de dollars.

Selon Al-Sharq Bloomberg, le groupe saoudien a soumis une proposition officielle au Conseil des ministres égyptien, exprimant son souhait de s'attribuer des terrains dans la région de Ras Gamila pour y implanter un projet touristique. L'offre comprend, dans sa première phase, la création de dix hôtels de 4 à 5 étoiles renfermant 3000 chambres.  

Contacté par Ahraminfo, Mohamed Al-Homossani, porte-parole du Conseil des ministres, affirme ne pas disposer d'information sur l'offre en question.

La source qui a parlé à Al-Sharq a déclaré que l'offre saoudienne (1,5 milliard de dollars) concerne uniquement les hôtels et n'inclut pas le prix du terrain. L’accord actuellement en négociation ne sera pas rendu public car il est lié à d'autres projets, également en négociation avec le gouvernement égyptien. Ce dernier annoncera l’ensemble des accords en même temps toujours selon la source. Al-Sharq affirme qu’Ajlan avait également soumis une offre pour acquérir certaines sociétés publiques dans le cadre du programme gouvernemental d’offres publiques (IPO).

La région de Ras Gamila est située au large du détroit de Tirrane et s'étend sur 860 000 mètres carrés. Elle appartient au ministère égyptien du Secteur des Affaires publiques.

Dans son programme télévisé Al-Hékaya sur MBC Misr, le présentateur Amr Adib avait reçu par téléphone Mansour Abdel-Ghani, le porte-parole du ministère du Secteur Affaires Publiques, qui a annoncé « qu’un comité a été formé par les ministères du Secteur des Affaires Publiques et du Logement et des nouvelles Agglomérations Urbaines pour étudier les meilleures offres d’exploitation de cette région ». D'après le porte-parole, le comité aura recours à des maisons d’expertise mondiales en vue d’exploiter de manière optimum cette région. Un appel d’offre mondial sera lancé. 

L’Egypte compte sur les investissements étrangers directs pour augmenter ses recettes en devises étrangères. En mars 2023, elle a lancé un programme visant à offrir des participations dans 40 entreprises et banques réparties dans 18 secteurs.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique