Mardi, 25 juin 2024
Economie > Economie >

Les transferts en dollars des Egyptiens à l’étranger ont augmenté 10 fois suite à la dévaluation de la livre : président de la Fédération des banques

Dira Maurice , Jeudi, 14 mars 2024

Le recours des citoyens à échanger des dollars contre la livre égyptienne auprès de la Banque Misr a augmenté de 20 fois depuis le 6 mars.

s
Le président de la Banque Misr et de la Fédération des banques égyptiennes, Mohamed El-Etreby. Photo : Page Facebook

Les envois de fonds des Egyptiens à l’étranger avaient été multipliés par 10 suite aux récentes décisions prises par la Banque Centrale d’Egypte (BCE) concernant la libéralisation du taux de change de la livre égyptienne, d’après des déclarations du président de la Banque Misr ( Banque publique égyptienne) et président de l'Union des banques égyptiennes, Mohamed El-Etreby, mercredi 13 mars, à la chaîne Extra News.

Les transferts des Egyptiens avaient reculé de 29,9% au cours du premier trimestre de l'exercice 2023-2024 (juillet-septembre 2023), par rapport à la même période de l’année précédente, enregistrant 4,5 milliards de dollars, contre 6,4 milliards de dollars, selon le rapport sur la balance des paiements publié par la BCE le 4 janvier,  

Ce recul des transferts, qui représentent une grande source de devises étrangères pour le pays, était dû en grande partie à l’existence de deux taux de change du dollar sur le marché égyptien.

Par ailleurs, El-Etreby a souligné que suite à la décision de la BCE, le recours des citoyens à échanger des dollars contre la livre égyptienne auprès de la Banque Misr a augmenté de 20 fois.

Il a de même mis l’accent sur la forte demande des investisseurs étrangers actuellement pour vendre des dollars dans les banques et acheter des bons du Trésor égyptiens.

Il a expliqué que ce flux de devises étrangères a contribué à améliorer la valeur de la livre par rapport au dollar au cours des derniers jours. Celui-ci a reculé, mardi 12 mars, sous la barre des 49 livres égyptiennes à la BCE, pour la première fois depuis la dévaluation de la livre, enregistrant 48,71 livres pour l'achat et 48,85 pour la vente

En outre, El-Etreby a assuré que les mesures prises par la BCE ont abouti à une grande stabilité dans le marché des changes et un changement majeur dans la vision des institutions internationales à l’égard de l'économie égyptienne, en particulier celle de Moody's qui a relevé la perspective pour l’Egypte de négative à positive, jeudi 7 mars.

La BCE avait décidé, mercredi 6 mars, de faire flotter la livre égyptienne par rapport au dollar, ce qui lui a fait perdre presque 62% de sa valeur face au dollar, qui a passé de 30,93 livres à 49,56 livres selon le taux de change officiel ce jour-là.

Cette décision a été prise afin d’éliminer le marché parallèle où le dollar s’échangeait, à certains moments, à plus de 70 livres.

 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique